Christophe Pelissier (Lorient) : « J’aurais aimé coacher Rodez »

Abonnés
  • Christophe Pelissier va retrouver un stade qu’il apprécie.
    Christophe Pelissier va retrouver un stade qu’il apprécie. Centre Presse - Jean-Louis Bories
Publié le , mis à jour

Le Haut-Garonnais Christophe Pelissier, entraîneur de Lorient, qui se déplace à Rodez ce vendredi (20 h) pour le compte de la 26e journée de Ligue 2, confie qu'il aurait pu signer au Raf en 2014, après la fin de son aventure à Luzenac. Et regrette toujours de ne pas avoir pu le faire.

Après son épopée fantastique sur le banc de Luzenac (2007-2014 : de la CFA à la montée en L2 refusée pour des raisons extra-sportives), Christophe Pelissier aurait pu signer au Raf. « On a eu affaire l’un à l’autre avec Greg (Ursule, le manager général du club ruthénois). Il y a eu des contacts, mais ça n’est pas allé plus loin. J’ai fait un choix, le club en a fait un autre. On n’est pas tombé d’accord », résume l’entraîneur de Lorient.

Six ans plus tard, malgré la belle saison qu’il réaliseaactuellement avec les Bretons et une nouvelle odyssée vécue juste avant, à Amiens (accession en Ligue 2 en 2016, puis en L1 en 2017), le Haut-Garonnais a toujours autant de regrets : « J’aurais aimé pouvoir coacher Rodez. Quand je vois les valeurs du club, la ferveur et l’ambiance de Paul-Lignon... »

Un stade dans lequel le natif de Revel a déjà joué, lorsqu’il évoluait à Muret (1990-1995), et où il retrouvera ce soir Stéphane Calvel (lire notre édition d’hier), le coach des U19 ruthénois, mais aussi Laurent Peyrelade, le coach tout court. « Je l’ai affronté quand il était à Brive (90-93, puis 94-95). ‘‘Lolo’’ fait vraiment du super travail au Raf. Je suis sûr que le club va se maintenir parce que l’équipe est très bien organisée collectivement et il y a ce supplément d’âme... »

« Content pour l’Occitanie »

Mais celui qui a été éducateur sportif dans une école murétaine jusqu’en 2014 a aussi ce sentiment pour une raison un peu plus personnelle. « Bon, c’est également à cause de mon côté ‘‘patriotique’’ car je suis content pour l’Occitanie », se marre Christophe Pelissier.

Sourira-t-il autant ce soir ? « Ce sera un match très difficile, comme à l’aller (victoire 2-1), où Rodez nous avait posé de gros problèmes. C’est mon rôle de faire en sorte qu’on casse notre mauvaise série (deux défaites de rang, à Guingamp puis contre Clermont). Il fallait qu’on soit bien placé dans le sprint final après la trêve. À l’heure actuelle, on est dans notre tableau de marche, mais il nous reste 13 combats. » Pour une nouvelle montée à la clé ?

Vincent Naël
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

340 €

LOCATION APPARTEMENT MEUBLE RODEZ SANS FRAIS D AGENCE Pièce principale avec[...]

753 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Hall d'entrée avec placard, [...]

498 €

APPARTEMENT COMPOSE D'UNE CUISINE A L'AMERICAINE AMENAGEE ET EQUIPEE, SEJOU[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir