Politique

Les candidats au scanner des "Irréductibles"

Abonnés
  • Joël Causse et François Janodet ont parfaitement maîtrisé l’exercice proposé aux candidats.
    Joël Causse et François Janodet ont parfaitement maîtrisé l’exercice proposé aux candidats.
Publié le / Modifié le S'abonner

L’association des "Irréductibles du Villefranchois" a invité les candidats pour un temps fort de la campagne électorale.

Le grand oral des têtes de liste pour le prochain scrutin municipal, c’était jeudi soir au restaurant des 4Z’Arts, avec une initiative de l’association des "Irréductibles du Villefranchois".

Un temps fort de la campagne électorale. "Notre objectif est d’interpeller les candidats et d’avoir des réponses ou des engagements publics sur quatre grands thèmes retenus", ont expliqué en préambule les deux coprésidents, François Janodet et Joël Causse, grands ordonnateurs de cette conférence publique. À leur côté, Laurent Tranier et Jean-Sébastien Orcibal, invités à répondre à tour de rôle pour développer leurs idées et présenter leur projet. Mais pas de débat direct entre eux. Quant aux questions de la salle, où l’on comptait quatre-vingt-dix personnes, dont beaucoup de représentants des deux listes, elles avaient été voulues limitées, et elles le furent.

Au travers des quatre thèmes abordés, les candidats ont dévoilé des pans de leur programme. À retenir notamment l’annonce forte de Jean-Sébastien Orcibal de remettre le stationnement des voitures sur la place Notre Dame, mais uniquement le matin (de 9 heures à 13 heures). Des philosophies se sont aussi dégagées. Jean-Sébastien Orcibal compte sur les appuis et les réseaux que lui apporte sa fonction de conseiller régional et s’inscrit dans une alternance. Laurent Tranier veut aussi couper avec le passé parlant plusieurs fois de "nouveau cycle", et mise beaucoup sur le plan "Action cœur de ville".

Culture

"Le rôle de la mairie est de coordonner les actions et de valoriser les associations", estime Jean-Sébastien Orcibal, qui juge que le théâtre n’est pas suffisamment utilisé.

Il veut aussi faire de Villefranche "une ville de séminaires, de congrès".

" Aujourd’hui c’est la fin d’un cycle. Je souhaite ouvrir les portes de la mairie pour une approche de coconstruction avec les associations", déclare Laurent Tranier. Il exprime aussi le souhait d’ouvrir davantage le théâtre.

Commerce

"Rendre attractif le centre-ville avec ‘Action cœur de ville’, sans punir la route de Montauban", est l’idée forte de Laurent Tranier. "Ce plan, c’est le chemin pour demain. Il redonnera de l’attractivité à la ville et le commerce reviendra."

Pour faire revenir le chaland, Jean Sébastien Orcibal propose de créer des antennes municipales dans les rues désertées, une résidence d’artistes à la médiathèque, une salle de conférences à la bibliothèque et une maison des artisans d’art (atelier en rez-de-chaussée et logement à l’étage).

Gouvernance

"Plus vous renforcez l’administration, moins le rôle de l’élu est prégnant", analyse Jean-Sébastien Orcibal, qui veut inverser ce fonctionnement de la mairie.

"Je m’inscris dans une démarche nouvelle.

Nous sommes à un moment de changement profond, avec un nouveau cycle ", répète Laurent Tranier.

Laurent Tranier confirme son opposition à un projet commercial au mas de Souyri, mais ne partage pas la situation catastrophique de la ville dépeinte par les "Irréductibles". "Je ne suis pas dans le déni mais il faut être plus nuancé." Il propose de lutter contre les incivilités avec la création d’un hôtel de police et l’augmentation des effectifs de policiers (8), des animations tout au long de l’année et la réinstallation de services publics en centre-ville.

Pour Jean-Sébastien Orcibal, il ne faut pas se voiler la face. "La situation est plus grave que dans la moyenne des villes". Il se dit favorable à "un moratoire global par rapport à la route de Montauban". Il veut aussi ramener des services publics au centre-ville (Greta, Mission locale), pour recréer du flux et amener du chaland. Il souhaite rattacher la police municipale, avec un effectif qui passerait à 13 personnes. directement au maire.

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

159000 €

Immeuble de rapport comprenant un local commercial de 35 m² avec cave voûté[...]

581 €

A LOUER APPARTEMENT DE TYPE 3 DANS RESIDENCE RECENTE (LE SENECHAL) AVEC BEL[...]

149000 €

Maison de 145 m² habitables proposant de plain pied cuisine indépendante de[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir