A Paris, les filières en vitrine sur le stand de l’Aveyron

  • Le stand de l’Aveyron se trouve à l’entrée du hall 1.
    Le stand de l’Aveyron se trouve à l’entrée du hall 1. Rui Dos Santos / / Rui Dos Santos
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Le rideau s’est levé hier matin, avec le président de la République Emmanuel Macron sur le devant de la scène, sur la 57e édition du Salon international de l’agriculture qui a pour cadre, jusqu’au dimanche 1er mars, le Parc des expositions, porte de Versailles, à Paris.

Comme c’est le cas depuis de longues années, le conseil départemental et la chambre d’agriculture font cause commune, travaillant main dans la main, pour donner vie au stand de l’Aveyron qui se trouve aux premières loges à l’entrée du hall 1. Le hall de référence, celui des animaux, passage obligé des quelque 800 000 visiteurs en neuf jours. Olivia Bengué et Merryl Cros (respectivement, directrice de la communication et responsable logistique et événementiel du Département), Bruno Astoul (Agence pour le développement touristique), Karine Coulet (chambre d’agriculture), Philippe Picou (vice-président de la Fédération des Aveyronnais d’ici et d’ailleurs) et René Debons (animateur à ses heures perdues et agriculteur le reste du temps) ont joué les hôtes hier toute la journée.

Si l’attractivité du territoire est le mot d’ordre de cette présence aveyronnaise sur 100 m2, elle est certes conjuguée à la sauce touristique mais pas uniquement. Chef d’orchestre de ce stand, Olivia Bengué le dit haut et fort : "On va tout mettre en œuvre pour la valorisation de nos filières, telles que le roquefort, l’agneau allaiton, veau d’Aveyron et du Ségala, la race aubrac. Elles auront du temps et tout l’espace nécessaire pour parler d’elles. Et on sera là pour les accompagner. " Le roquefort a ouvert le bal tout ce week-end avec Mélanie Reversat et Annie Falguières comme ambassadrices. Des animations et des dégustations vont ainsi s’enchaîner durant toute la semaine avec, en guise de point d’orgue, la Journée de l’Aveyron servie mercredi.

Des questions… et des réponses

Les visiteurs peuvent aussi faire plus ample connaissance ou (re) découvrir le département grâce à un écran tactile XXL. Des questions génériques, comme "Où est l’Aveyron ?", "Quelles sont les clés d’entrée (le musée Soulages, le viaduc de Millau, les lacs, la randonnée pédestre, le couteau de Laguiole…) ?", "Quelle est la filière du jour ?", permettent de poser le pied, avant de pousser un peu plus loin la plongée dans tous les trésors et atouts.

Avant de repartir, tout en pensant déjà au prochain séjour "pour de vrai", impossible de ne pas passer par la boîte à selfies. Clic, clac, un sourire et la photo souvenir va bientôt sortir. Sous le regard de la brebis lacaune et de la vache aubrac qui souhaitent la bienvenue à tous ceux qui font étape. Et si la vache est blanche, c’est pour que les visiteurs n’oublient pas de laisser un message écrit. Comme une empreinte de plus de leur amour pour l’Aveyron !

 

Rui Dos Santos
Voir les commentaires
L'immobilier à Aveyron

138000 €

Ce terrain constructible de 5680m2 est situé dans la continuité d'un lotiss[...]

114000 €

A VENDRE-coeur de village,Appartement T3 rénové avec cave et balcons. séjou[...]

40000 €

Terrain plat de 1857m² (lot D) issu d'un découpage d'une parcelle en 4 lot[...]

Toutes les annonces immobilières de Aveyron
Réagir