L’appel aux votes pour la vie de château à Arvieu

Abonnés
  • Idéalement situé, le lieu offre de belles perspectives d’hébergements.
    Idéalement situé, le lieu offre de belles perspectives d’hébergements. Repro CP / / Repro CP
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Le projet "Château d’Arvieu" a été sélectionné par la région Occitanie dans le cadre du lancement d’un budget participatif citoyen intitulé "Ma solution pour le climat".

Aveyronnais, à vos souris. Il reste une semaine pour voter (jusqu’au 2 mars inclus) et soutenir le projet "Château d’Arvieu" porté par la Scop Laëtis, la foncière Bellevilles et Laponia, dans la dynamique du tiers lieu le Jardin d’Arvieu. Présenté comme un laboratoire rural de la transition écologique et sociale, le projet "Château d’Arvieu" a été sélectionné par la région Occitanie, dans le cadre du lancement d’un budget participatif citoyen intitulé "Ma solution pour le climat".

Aussi, comme les 96 autres projets retenus par la Région, celui d’Arvieu est soumis depuis le 1er février à un vote citoyen. Un vote ouvert à tous les habitants d’Occitanie (donc aux Aveyronnais), mais également aux citoyens ayant une attache dans la région. Le votant est invité à désigner ses trois projets préférés. Les plus appréciés par le public seront subventionnés par la Région en vue de leur réalisation.

150 000 € de subvention

À la clé, 150 000 € pour financer des travaux pour le château d’Arvieu. Depuis le lancement de cette campagne, le projet aveyronnais se positionne actuellement à la 8e place. "C’est bien, analyse Benoît Montels, l’un des trois porteurs du projet arvieunois. Mais c’est loin d’être suffisant. " C’est pourquoi il lance un appel en direction des Aveyronnais afin qu’ils aillent sur le site internet dédié (La région citoyenne) et votent pour son projet.

"À 200 mètres de l’espace de travail partagé, le Château d’Arvieu sera un lieu de vie, d’apprentissage et d’expérimentation, une sorte de laboratoire rural de la transition écologique et sociale, explique Benoît Montels. Celui-ci s’inscrit d’ores et déjà pleinement dans la dynamique du Jardin d’Arvieu et offre l’opportunité de consolider l’attractivité du territoire en proposant une offre d’hébergement inédit pour des nouveaux habitants, des résidences d’artistes, des résidences d’entrepreneurs, des formations, des séminaires, ou encore des ateliers."

Et de poursuivre : " Il sera également question d’apprendre et d’expérimenter la transition écologique et sociale à travers la mise en œuvre participative d’une zone d’activité permacole implantée sur l’ensemble du domaine. " Un domaine qui proposera un nouvel espace villageois de convivialité, où pourront se croiser curieux de passage, utilisateurs du Jardin et Arvieunois de naissance ou d’adoption.

"Transitionneurs"

Avec ses nombreux atouts, le domaine de Montfranc est une opportunité permettant de répondre au besoin de logements au sein de la commune. "L’attractivité du village est en forte croissance grâce au Jardin d’Arvieu, véritable tiers lieu villageois situé au cœur du centre bourg, précise-t-il. À ce jour, ce sont cinq porteurs de projet qui souhaitent rejoindre la communauté et s’installer ici. Et demain, il s’agira de répondre à la demande d’une communauté de “transitionneurs”, dont certains vivront sur place à l’année, pendant que d’autres seront de passage pour quelques heures, jours ou semaines." En misant sur le digital en milieu rural, Arvieu entend proposer une alternative concrète pour traiter les problèmes de fin du mois mais aussi ceux de fin du monde. "Il s’agit aujourd’hui d’aller plus loin et d’expérimenter un art de vivre sobre et convivial comme réponse concrète aux enjeux de nos sociétés industrielles, continue Benoît Montels. De nombreux voyants sont au rouge et la communauté scientifique est unanime : les activités humaines sont à l’origine de nombreux bouleversements, comme le réchauffement climatique et la perte de biodiversité, qui nous conduisent à un effondrement certain. De là, deux options s’offrent à nous : anticiper et s’adapter, ou attendre sans rien changer et subir. À ce titre, le domaine de Montfranc offre un merveilleux potentiel pour enclencher une démarche de transition écologique et sociale."

"Un large potentiel"

Situé sur les hauteurs du village d’Arvieu, le domaine de Montfranc est une bâtisse de la fin du XVIIIe siècle (1787). À la fois autonome et connecté au village, le bien offre un large potentiel en terme d’hébergements et d’accueil grâce à sa surface de 500 m2 habitables et à son terrain arboré d’1,4 hectare. Composé d’un château, d’une dépendance et d’un atelier garage, le domaine, bien qu’il nécessite des travaux, n’en demeure pas moins habitable en l’état. Le terrain quant à lui, en pente et très arboré, semble être propice à la permaculture, au maraîchage, à l’élevage, à l’installation d’habitats légers et à l’accueil d’événements festifs.

Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à Arvieu

149000 €

MAISON T4 RENOVEE Située dans un village de la commune d'Arvieu réputée po[...]

34000 €

Home Patrimoine Immobilier vous propose deux lots de terrains constructible[...]

Toutes les annonces immobilières de Arvieu
Réagir