Rodez : avec ses lunettes sur-mesure, Blandine Saint-Léger fait de l’œil à la France entière

Abonnés
  • Dans son atelier, Blandine Saint-Léger passe jusqu’à 20 heures sur une seule paire : « Ici, tout est fait de A à Z. A la main et au centimètre près. »
    Dans son atelier, Blandine Saint-Léger passe jusqu’à 20 heures sur une seule paire : « Ici, tout est fait de A à Z. A la main et au centimètre près. » Repro CP - A.D.
Publié le

Ses modèles sur-mesure et haut de gamme s’arrachent dans la France entière. Installée depuis 2017 à Rodez, Blandine Saint-Léger fait revivre la lunetterie artisanale, un métier encore rare mais précieux.

Du dynamisme à revendre et un savoir-faire qui dépassent largement les frontières du département. En deux ans, l’artisan lunetière Blandine Saint-Léger s’est fait une place de choix dans la profession. Figure de proue du label "Fabriqué en Aveyron", la Ruthénoise de cœur voit régulièrement atterrir dans son petit atelier de la place des Maçons, des clients de la France entière. Tous séduits par la philosophie de la trentenaire qui redonne à la lunetterie artisanale ses lettres de noblesse.

Chez elle, pas de montures industrielles, mais des modèles uniques propres, résolument "punchy", adaptés à la morphologie de chacun. Après un BTS optique à Montpellier et son équivalent en management et création d’entreprises validé dans la foulée, la jeune femme, héritière d’une longue lignée d’artisans, s’est lancée dans un mini-tour de France de l’apprentissage pour se former à cet art délicat de la lunetterie. À Fréjus, Perpignan et Oyonnax, le berceau de la profession en France, la jeune femme multiplie les expériences pour retrouver les gestes d’une profession qui a pu céder aux sirènes de la standardisation… Pour l’anecdote, la petite commune de l’Ain a fait de Saint-Léger, le saint patron protecteur des lunetiers. Sans le savoir, un nom prédestiné qui a fini de convaincre la jeune femme !

"À chaque fois, une aventure"

Aujourd’hui bien installée dans une ville et un département où le savoir-faire artisanal n’est pas un vain mot – "tout le monde est ici très attaché aux valeurs du fait main", remarque la lunetière, Blandine Saint-Léger poursuit sur sa lancée avec l’enthousiasme des débuts. "C’est un métier passionnant. Chaque monture est à chaque fois une aventure entre le client et moi." Retranscrire ces choix, les adapter aux contraintes liées à la correction des verres – aux yeux de Blandine la priorité reste la santé – imaginer des formes, des couleurs… Pour une seule paire, le processus demande jusqu’à 20 heures de travail. "Le sur-mesure met en valeur les visages, tous différents. J’essaie ensuite de faire ressortir les personnalités !" Un sens du détail et une sensibilité qui font mouche à chaque fois. "Personne n’est jamais parti d’ici en pleurant", sourit Blandine dont le leitmotiv ne souffre d’aucune ambiguïté : "S’aimer un peu plus en lunettes !" De là à voir plus grand ? "Pas dans l’immédiat, termine Blandine Saint-Léger, qui espère pouvoir transmettre à son tour les gestes d’un métier en voie de disparition mais qui retrouve sous les traits de cette pétillante cheffe d’entreprise un dynamisme qui saute aux yeux !

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
A.D.
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

339 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- 2 Pièces à 2 minutes du cen[...]

318 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE Entrée, cuisine équipée (pla[...]

442 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- T2bis situé en coeur de vil[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?