Vie pratique - Conso

Prix Pinocchio 2020 : l'entreprise d'engrais Yara désignée championne du "greenwashing"

  • Fondé en 2008 par l'association les Amis de la Terre et la Confédération paysanne, le prix Pinocchio vise à dénoncer les entreprises passées championnes dans l'art du greenwashing.
    Fondé en 2008 par l'association les Amis de la Terre et la Confédération paysanne, le prix Pinocchio vise à dénoncer les entreprises passées championnes dans l'art du greenwashing. hedgehog94 / IStock.com / hedgehog94 / IStock.com
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

(Relaxnews) - La remise du prix Pinocchio 2020, initiative visant à dénoncer les entreprises qui pratiquent le greenwashing, a eu lieu ce lundi à 12h au Salon de l'Agriculture. Cette année, c'est la firme norvégienne d'engrais Yara qui décroche la palme. 

Le prix Pinocchio a suscité près de 12.700 votes en ligne pour son édition 2020, dédiée au secteur de l'agrobusiness. Fondé en 2008 par l'association les Amis de la Terre et la Confédération paysanne, le prix Pinocchio vise à dénoncer les entreprises passées championnes dans l'art du greenwashing. 

Cette année, le prix a été remis ce lundi à 12h, lors d'une conférence de presse organisée en direct du Salon de l'Agriculture. Trois candidats étaient en lice : le géant laitier français Lactalis, l'entreprise norvégienne d'engrais Yara et  le groupe français spécialisé dans la viande Bigard.  Et le grand gagnant est... la firme d'engrais chimiques Yara. 

"C'est la multinationale des engrais chimiques #Yara qui remporte l'édition 2020 des #PrixPinocchio de l'agrobusiness Trophée ! On ne la félicite pas pour : sa promotion agressive d'engrais chimiques nocifs pour le climat et la santé et son modèle insoutenable", a écrit sur son compte Twitter l'association Les Amis de la Terre, quelques minutes après le début de la conférence. 

"Yara se cache derrière le concept ronflant de climate smart agriculture pour promouvoir ses engrais de synthèse aux impacts terribles sur le #climat, la biodiversité et les paysans. Un prix bien mérité qui illustre l'appel citoyen à changer de modèle", a réagi une internaute sur le réseau social à l'oiseau bleu. 

"Nourrir le monde et protéger la planète". Des objectifs ambitieux et plein de belles promesses qui constituent le leitmotiv de Yara, firme fondée en 1905 à Oslo qui compte plus de 16.000 employés et implantée dans 60 pays du monde.

La vérité des activités de Yara qui se cache sous la communication bien huilée de l'entreprise, régulièrement présentée comme un promoteur d' "agriculture intelligente face au climat", s'avère bien moins reluisante.

"Ses émissions de gaz à effet de serre ont augmenté de 20% entre 2009 et 2017 et l'usage de produits chimiques provoque "de graves dommages sur le climat, la santé, l'air et l'eau", pointent les fondateurs du Prix Pinochio.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir