La brasserie de l’Aveyron à Paris, "sans pression"

Abonnés
  • Laurent Molinié et Thierry Lassauvetat découvrent le Salon de l’agriculture. Les deux associés y présentent, notamment, la nouvelle gamme de La brasserie de l’Aveyron.
    Laurent Molinié et Thierry Lassauvetat découvrent le Salon de l’agriculture. Les deux associés y présentent, notamment, la nouvelle gamme de La brasserie de l’Aveyron. Rui Dos Santos / / Rui Dos Santos
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Laurent Molinié et Thierry Lassauvetat, deux des trois associés (Jocelyne, l’épouse du premier, est restée à Rodez), participent pour la première fois à l’événement, où ils présentent leurs bières artisanales. Santé !

Ils ont déjà goûté, à plusieurs reprises, au marché des Pays de l’Aveyron à Bercy, début octobre, en plein cœur du 12e arrondissement parisien, au pied de L’Oustal, et, depuis encore plus longtemps, à Régal (anciennement Sisqa), en décembre à Toulouse. Ils ont décidé de pousser le bouchon un peu plus loin et c’est donc pour la première fois qu’ils participent au Salon international de l’agriculture. Non pas sur la totalité de l’événement mais depuis mardi et jusqu’au baisser de rideau dimanche. "Six jours, pour un baptême, c’est bien, explique Laurent Molinié. On est là pour prendre la température ". Thierry Lassauvetat est sur la même longueur d’onde, avec d’autres mots : "Bien sûr qu’on est là pour faire découvrir nos produits, pour trouver de nouveaux marchés. Avec ambition mais en toute humilité car on est là pour apprendre".

La brasserie de l’Aveyron a été créée en juillet 2014 et la production a débuté en juin 2016 dans les 800 m2 de locaux de la zone de Bel-Air à Rodez. Avec trois associés : Thierry Lassauvetat (50 ans, ancien représentant en boissons, qui avait déjà eu un projet de brasserie artisanale à Pont-de-Salars mais qui n’avait pas abouti), Laurent Molinié (52 ans) qui, avec son épouse Jocelyne (47 ans), venaient de la restauration. Les rôles ont été naturellement ventilés. Respectivement : commercial, fabrication et comptabilité. Ils bénéficient aujourd’hui de l’appui de Stéphan Marty, en alternance à la CCI (chambre de commerce et d’industrie de l’Aveyron) en bachelor "développement commercial", et devraient embaucher bientôt un livreur. La capacité de production est de 2 000 hectolitres par an.

Pour son baptême, La brasserie de l’Aveyron est installée dans le hall 3 (allée C, stand B112). Pas aux premières loges mais les deux "locataires" font contre mauvaise fortune bon cœur : "Pour cette année, on va faire avec ; on verra la prochaine fois ". "Le Salon de l’agriculture est, à mon sens, un lieu incontournable pour nous, souligne Thierry Lassauvetat. ça fait longtemps qu’on avait envie de venir mais il fallait attendre d’être structuré. On s’est fait la main à Bercy sur un marché qui est très porteur pour nous et, de fil en aiguille, on a monté la marche". Les deux brasseurs aveyronnais servent (et vendent) une bonne partie des treize bières qu’ils fabriquent, dont la nouvelle gamme baptisée "Original craft beer" avec la Ipa, la Triple, la Porter et la Red Ale. " On a quelques clients à Paris mais on veut attaquer sérieusement ce marché", insiste Laurent Molinié. Pour l’instant, ces bières artisanales aveyronnaises sont surtout distribuées dans le département : dans des épiceries, en GMS (grandes et moyennes surfaces), dans des bars et auprès d’associations. En attendant une nouvelle stratégie commerciale, avec cap à l’ouest et au sud…

Rui Dos Santos
Voir les commentaires
L'immobilier à Aveyron

138000 €

Ce terrain constructible de 5680m2 est situé dans la continuité d'un lotiss[...]

500 €

Situé à La Cavalerie, sur un axe principal local d'environ 64 m2 de plain-p[...]

71100 €

Terrain de 1235 m2 hors lotissement les viabilités sont au bord du terrain,[...]

Toutes les annonces immobilières de Aveyron
Réagir