Les "Croulants" fin prêts pour la grande soirée des années 80

  • Avant l’effort, le réconfort pour les Croulants qui ont partagé un moment convivial au restaurant.
    Avant l’effort, le réconfort pour les Croulants qui ont partagé un moment convivial au restaurant.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

La Déryves et Lets Dance sont au programme de cette soirée croulanesque.

La fête comme on l’aime… Ce sera samedi 7 mars à l’espace animation de Luc.

En effet, ce soir-là, le comité d’animation Les Croulants présidé par Ghislain Bou propose la traditionnelle Grande soirée des années 80, qui sera animée par le groupe La Déryves pendant l’apéritif.

La Déryves est un groupe festif aveyronnais qu’on ne présente plus et qui, durant deux heures, mettra une ambiance de folie. Car sur scène, les deux Yves ne sont pas du genre à s’échapper.

Ils ont l’habitude de tout donner, de se donner à fond avec une belle et communicative énergie. La Déryves, ce sont trois albums (2011, 2012, 2015) et bientôt un 4e… en préparation pour 2020. Le groupe Let’s Dance prendra ensuite possession de la scène pour la partie cabaret avant d’animer la partie bal axée sur les années 80.

En ce qui concerne le repas, un menu gourmand attend les convives avec en plat principal des cuisses de canard confites et une truffade préparée par l’Earl La Roselle à La Bastide-l’Evêque. Cette grande soirée placée sous le signe de la bonne humeur et de la convivialité se fait uniquement sur réservations, repas et soirée.

Renseignements et réservations auprès de Ghislain Bou au 06 75 24 14 11 et Patrick Saurel au 06 87 77 85 76 ou par mail ghislain.bou@orange.fr Prix de la soirée 29 €.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Luc-La-Primaube

100900 €

Cet appartement de type 2 de 43,3 m2 est situé au 2ième et denier étage de [...]

316000 €

Venez découvrir cette magnifique maison dans un quartier calme, proche des [...]

455 €

Place De L'Etoile Dans résidence calme, sécurisée, avec ascenseur, avec tou[...]

Toutes les annonces immobilières de Luc-La-Primaube
Réagir