Restaurant municipal

Présence d’amiante à la maternelle Jean-Moulin de Decazeville

Abonnés
  • Les analyses demandées par les parents d’élèves montrent la présence d’amiante
    Les analyses demandées par les parents d’élèves montrent la présence d’amiante Repro CP / DDM / Repro CP
Publié le / Modifié le S'abonner

La municipalité s’était engagée à communiquer aux parents d’élèves de la maternelle Jean-Moulin les résultats des analyses de la colle prélevée sur le sol du restaurant municipal (là où il n’y a plus de dalles) où leurs enfants déjeunent tous les midis. Et c’est ce qui s’est passé puisque le maire a réuni, en urgence, hier matin, les représentants des parents d’élèves pour les avertir de la présence d’amiante décelée sur le sol de la cantine. Un diagnostic que craignaient et redoutaient ces parents d’élèves depuis un an (février 2019), date à laquelle ils avaient émis des doutes, par courrier, sur cette colle noirâtre que laissait apparaître l’absence de dalles sur un sol obsolète. Mais un cabinet d’experts, mandaté à cette époque-là par la mairie, avait pourtant écarté la présence d’amiante. Un résultat négatif que le maire explique par une analyse réalisée sur un "agréage de colle et de lino et non pas de colle seule". Depuis, les parents, toujours méfiants, demandaient instamment à ce qu’une autre analyse soit réalisée, uniquement sur la colle, ce qui a été diligentée par la mairie la semaine dernière et qui a donc donné ce résultat alarmant. "Pendant un an on a été ignoré. Ils ont fait traîner le dossier alors que c’est un sujet grave et avéré. On nous a presque dit qu’on s’affolait pour rien et on nous soupçonne aujourd’hui de relancer ça juste parce qu’il y a des élections", déplore Vanessa Maura, représentante de l’association des parents d’élèves (APE) de Jean-Moulin. Cette dernière soulève aussi d’autres questions qui restent en suspens : "Depuis quand cette salle est dans cet état ? Combien d’enfants ont été exposés à l’amiante ? Et le personnel municipal ? Faut-il procéder à des examens médicaux sur toutes les personnes ?". En tout cas, l’APE a prévu de prendre contact avec la médecine scolaire. Car "si les spécialistes disent bien que l’amiante n’est dangereux que lorsqu’il est friable, il y a là un risque de frottement qui n’est pas négligeable. Il faut prendre les mesures nécessaires", insiste la représentante de l’APE. En réponse, le maire a indiqué que les enfants seraient déplacés, dès lundi prochain, dans une autre salle du restaurant municipal, le temps pour les experts d’analyser la situation et de préconiser des solutions car "les normes évoluent sans arrêt".

Puis, "le sol de cette salle du restaurant municipal sera refait pendant les vacances de Pâques", assure François Marty.

Rappelons aussi que la municipalité a mandaté depuis six mois un cabinet d’architecte afin d’étudier le projet cantine commune à la maternelle Jean-Moulin et à l’élémentaire Jean-Macé sur un terrain annexe.

GDM, M.-Ch. Bessou
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

26800 €

Ce terrain constructible de 3 500 m2 situé sur les hauteurs entre Decazevil[...]

55500 €

Decazeville : Maison de type 3 mitoyenne d'un côté avec 200 m² de jardin : [...]

192500 €

Coup de coeur pour cette belle maison de maître avec jardin idéalement situ[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir