Municipales 2020

Christian Teyssèdre, le souhait d’une université ruthénoise à part entière

  • Centre Presse / Mathieu Roualdès / Centre Presse
Publié le / Modifié le S'abonner

Certes, cela dépend de l’État. Mais Christian Teyssèdre le promet : durant le prochain mandat, il fera son maximum pour voir naître une université de plein exercice sur le piton. à l’image de celles de Toulouse, Montpellier, Perpignan et Nîmes. Avec la future création du pôle universitaire à Saint-Éloi, "l’occasion est trop belle", confie le candidat. Surtout, l’édile pourrait enfin avoir son mot à dire sur les filières proposées dans cette "véritable" université… Et ainsi voir le nombre d’étudiants de l’enseignement supérieur poursuivre sa progression lors des prochaines années (il est passé de 2 387 en 2007 à 3 330 actuellement).

"L’enseignement supérieur, c’est majeur pour l’avenir de notre ville. Actuellement, il n’y a pas d’université de plein exercice dans le nord de l’Occitanie… Si nous parvenons à en obtenir une, on coordonnera toutes les filières existantes", explique Bernard Ferrand, colistier et ancien professeur… d’université.

"Devenir la ville où il fait bon étudier"

Lui verrait bien Rodez accueillir plusieurs classes de la première année aux études des professions de santé (médecin, chirurgien-dentiste, sage-femme, kinésithérapeute et pharmacien) par exemple. Et Christian Teyssèdre l’assure : " Il y a de la place pour loger les étudiants, que ce soit à Rodez comme dans l’agglomération. Notre ville est aujourd’hui celle où il fait le mieux vivre en Occitanie, elle doit devenir celle où il fait bon étudier. Et les atouts sont nombreux pour les jeunes comparés aux grandes agglomérations."

 

Echos de campagne

  • Sarah Vidal, vers le poste de première adjointe ? Christian Teyssèdre n’a toujours pas officiellement présenté sa liste. Cela ne devrait pas tarder. En attendant, les rumeurs vont bon train sur l’ordre d’éligibilité… Et le futur poste de première adjointe en cas d’élection. Et, selon nos informations, Sarah Vidal tiendrait la corde pour succéder à Monique Bultel-Herment. Toujours concernant cette liste, on a appris hier que Nathan Rigal, jeune rugbyman du Rodez Rugby, remplacerait Dominique Trojani, récemment déclaré inéligible par la préfecture en raison de son emploi à la banque de France.
  • Guerre aux crottes. Depuis le début de la campagne, les listes de Jean-Philippe Murat et de Serge Julien ont fait de la propreté de la ville l’une de leurs priorités. Et concernant les déjections canines, Murat veut frapper fort. "On demandera à la police municipale de sensibiliser les propriétaires de chiens dans un premier temps puis, si cela ne suffit pas, nous mettrons en place une amende de 150 € aux propriétaires".
Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

207000 €

Cet appartement de type 2/3 de 88 m2 environ au rez-de-chaussée en duplex p[...]

378 €

APPARTEMENT COMPOSE DE DEUX GRANDES PIECES DONT LA CHAMBRE AVEC VUE DEGAGEE[...]

975 €

LOCATION APPARTEMENT T4/T5 RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE, appartement entiereme[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir