À Sauveterre, les mille et un projets de l’association "Art et Savoir Faire"

Abonnés
  • L’association de Sauveterre ASF a dévoilé tout récemment ses objectifs pour la nouvelle saison.
    L’association de Sauveterre ASF a dévoilé tout récemment ses objectifs pour la nouvelle saison. Repro CPA
Publié le

Un "plan de développement" a été établi qui doit permettre à l’association de franchir quelques caps.

L’association de Sauveterre ASF, pour Art et Savoir Faire (et non pas Autoroute du Sud de la France…), a dévoilé tout récemment ses objectifs pour la nouvelle saison. Il va s’agir, selon ses responsables, de " développer des actions artistiques et culturelles sur le territoire à destination des habitants, des visiteurs et des professionnels des métiers d’art".

Dans ce sens et pour l’aider dans sa démarche, ASF a reçu une dotation de fonctionnement qui lui permet de concrétiser dès aujourd’hui une partie des actions contenues dans son "plan de développement". Une dotation d’autant plus intéressante qu’elle va se décliner sur une durée de quatre ans.

L’association a ainsi pu embaucher un salarié, ce qui constitue au demeurant le point principal du projet engagé. La personne embauchée fait déjà partie de l’association en tant qu’artiste photographe et a directement contribué à l’élaboration du "plan du plan de développement". Son travail, "tout en assurant la cohésion de l’association", l’amènera à travailler sur le volet logistique et sur la stratégie de communication de la structure, soit les premières missions identifiées comme importantes.

La mise en place d’une politique d’animations sur le territoire est la donnée fondamentale de ce plan d’action. Les premiers mois de fonctionnement permettront à l’association de recenser les différentes activités que ses membres sont capables de mener sur le territoire. Présentées sous forme de catalogue, elles seront ensuite largement diffusées sur le territoire auprès d’acteurs culturels tels que les bibliothèques, Ehpad, écoles, centre social… Outre la dotation d’investissement, le projet initial comporte un volet "investissement" qui doit permettre de rafraîchir les locaux du pôle artisanal, tout en structurant l’offre culturelle du village. Ce dossier s’inscrit dans le programme LEADER, programme de financement européen. À moyen terme, l’association va récupérer les locaux de l’espace Lapérouse dans leur globalité, tandis que l’office de tourisme va migrer sur la place du village. Ce réaménagement va permettre d’implanter deux noyaux d’attractivité au sein du pôle tout en répondant à un questionnement fondamental : que faire à Sauveterre pour retenir les visiteurs ?

Au rez-de-chaussée du pôle, une artothèque s’agrégera à la boutique permettant un accès simplifié aux œuvres des artistes et artisans tout en vulgarisant leur travail. L’idée d’un pôle culturel va de pair avec un centre de documentation. Dans ce sens, l’association espère récupérer des livres ou toute forme de documentation papier relative aux métiers d’art, à l’artisanat ou à l’art.

Une saison 2020 riche en rendez-vous culturels

En parallèle à une démarche plus large (lire par ailleurs), la campagne d’expositions d’ASF dans les salles du pôle des métiers d’art continue comme d’ordinaire. Cette année, la programmation inclut notamment une résidence artistique. Sophie Eugène, peintre et habituée des stages de gravure de Gaëlle Abolivier, sera l’invitée de l’association au printemps prochain. La restitution de son travail sauveterrat sera exposée en août. Un temps de rencontre et d’échanges avec le public et les scolaires sera également proposé. L’association participera aussi à des manifestations en dehors du village, que ce soit pour des expositions collectives, des salons ou de l’événementiel organisés autour des métiers d’art. Par ailleurs, en ce début d’année, un rapprochement s’est opéré avec Art for Science, une association mêlant art et neurosciences. Toujours en 2020, une version plus étoffée du marché artisanal d’hiver sera proposée. L’association espère profiter de la dynamique de l’édition précédente pour y ajouter des conférences, des démonstrations et de nouvelles animations. Encore en 2020, ASF va étudier un partenariat avec la maison du gouverneur à Najac. À Sauveterre ateliers et boutiques seront ouverts avec un planning de démonstrations, d’ateliers et de conférences. Et cette année, l’accueil d’une artiste en résidence préfigure l’organisation de résidences visant à créer des « sentiers d’art ». Chaque année à compter de 2021, des plasticiens seront ainsi invités à disséminer des œuvres sur les chemins de randonnée du territoire.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Sauveterre-De-Rouergue

118000 €

Charmante maison de type 6 dans le centre de Sauveterre-de-Rouergue. C'est [...]

130000 €

Vends ancienne grange rénovée en maison d'habitation avec jardin privatif d[...]

79000 €

Vends petite maison de village dans c?ur historique de Sauveterre de Rouerg[...]

Toutes les annonces immobilières de Sauveterre-De-Rouergue
Réagir