Football : Amiran Sanaia, la gauche forte

  • Amiran Sanaia n'a pas ménagé ses efforts hier.
    Amiran Sanaia n'a pas ménagé ses efforts hier. Centre Presse Aveyron - Jean-Louis Bories
Publié le

Rodez et Sochaux se sont quittés sur un score nul (1-1) vendredi soir au stade Auguste-Bonal, pour le compte de la 27e journée de Ligue 2. Les Aveyronnais avaient fait clairement le choix de venir défendre un point dans le Doubs. Et le Géorgien Amiran Sanaia en a été l'illustration.

C’est à la fois le choix marquant de la composition de Laurent Peyrelade et le résumé de l’état d’esprit ruthénois au moment d’aborder le déplacement à Sochaux, vendredi soir. Amiran Sanaia, pour la première fois de la saison, a été titularisée comme latéral gauche. La combativité et les qualités défensives de celui qui est d’habitude utilisé dans l’axe ont été préférées au volume de jeu de Joris Chougrani, aligné dans la défense à trois, et à la technique de Nassim Ouammou, laissé sur le banc.


Au moins, le choix s’est avéré payant car le Géorgien a réussi à museler Bryan Lasme. Sur ses rares montées, il a réussi à délivrer des centres dangereux et a même été à l’origine du but ruthénois, avec une relance intéressante.

G. V.
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?