La démarche zéro phyto se poursuit

Abonnés
  • Une méthode simple et innovante.
    Une méthode simple et innovante.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Depuis le 1er janvier 2017, dans le cadre de la loi de transition énergétique, l’usage des produits phytosanitaires, par les collectivités locales et établissements publics pour l’entretien des espaces verts, trottoirs, allées piétonnes et les voiries, est désormais interdit.

La commune de Naucelle s’est donc engagée dans une démarche "zéro phyto".

Après avoir élaboré un plan de gestion différenciée depuis plusieurs années, celui-ci est aujourd’hui complémenté par un matériel innovant en matière de traitement des espaces publics, une première en Aveyron !

L’enjeu est écologique, il est aussi économique pour la collectivité : l’utilisation de cette technique alternative a pour avantage un désengagement immédiat de l’utilisation de produits chimiques tout en répondant à un service de qualité.

On réduit donc l’exposition des citoyens et du personnel à ces produits dangereux tout en répondant à la problématique de la charge de travail du service technique par une machine à haut rendement. À très court terme, on réduit les coûts de ces activités et leurs impacts chronophages pour les services.

La commune a opté pour le gaz car la très haute température de la flamme nécessite un cours passage sur la plante d’une à deux secondes ; le but n’est pas de brûler la plante.

Le matériel choisi en concertation étroite avec les services en charge de l’entretien des espaces publics répond à des critères spécifiques : une efficacité prouvée, un unique opérateur, un matériel autoporté polyvalent et de petit gabarit.

Un bénéfice écologique certain pour la ville et ses habitants par le biais d’une méthode simple et innovante.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir