Paris Fashion Week : les temps forts du week-end en images

  • Loewe joue avec les proportions, avec des pièces volumineuses ou des manches longueur XXL, et n'hésite pas à mixer les matières pour une collection tout en contrastes. Paris, le 28 février 2020.
    Loewe joue avec les proportions, avec des pièces volumineuses ou des manches longueur XXL, et n'hésite pas à mixer les matières pour une collection tout en contrastes. Paris, le 28 février 2020. FRANCOIS GUILLOT / AFP / FRANCOIS GUILLOT / AFP
  • Olivier Rousteing rend hommage à l'héritage de Balmain tout en restant très ancré dans le présent avec des couleurs, des coupes, et des matières actuelles, sublimant toujours la femme dans sa diversité. Paris, le 28 février 2020.
    Olivier Rousteing rend hommage à l'héritage de Balmain tout en restant très ancré dans le présent avec des couleurs, des coupes, et des matières actuelles, sublimant toujours la femme dans sa diversité. Paris, le 28 février 2020. Anne-Christine POUJOULAT / AFP / Anne-Christine POUJOULAT / AFP
  • C'est un romantisme presque dramatique que met en lumière Yohji Yamamoto avec cette collection qui multiplie les références au XIXe siècle avec une réinterprétation de ces pièces dont les corsets. Paris, le 28 février 2020.
    C'est un romantisme presque dramatique que met en lumière Yohji Yamamoto avec cette collection qui multiplie les références au XIXe siècle avec une réinterprétation de ces pièces dont les corsets. Paris, le 28 février 2020. FRANCOIS GUILLOT / AFP / FRANCOIS GUILLOT / AFP
  • La silhouette est plus sage que d'ordinaire chez Celine, mais on garde une certaine décontraction inhérente aux années 70 avec de nombreux détails masculins-féminins. Paris, le 28 février 2020.
    La silhouette est plus sage que d'ordinaire chez Celine, mais on garde une certaine décontraction inhérente aux années 70 avec de nombreux détails masculins-féminins. Paris, le 28 février 2020. Anne-Christine POUJOULAT / AFP / Anne-Christine POUJOULAT / AFP
  • Si le noir était très présent ce week-end, Junya Watanabe le combine à un rouge vibrant pour une allure punk et sexy, avec des blousons de bikers, du cuir, ou encore des coiffures en bataille. Paris, le 29 février 2020.
    Si le noir était très présent ce week-end, Junya Watanabe le combine à un rouge vibrant pour une allure punk et sexy, avec des blousons de bikers, du cuir, ou encore des coiffures en bataille. Paris, le 29 février 2020. Lucas BARIOULET / AFP / Lucas BARIOULET / AFP
  • L'élégance est décontractée chez Altuzarra qui propose des tailleurs subtilement amples avec de grands décolletés en V, accessoirisés avec des chaussures confortables. Paris, le 29 février 2020.
    L'élégance est décontractée chez Altuzarra qui propose des tailleurs subtilement amples avec de grands décolletés en V, accessoirisés avec des chaussures confortables. Paris, le 29 février 2020. Lucas BARIOULET / AFP / Lucas BARIOULET / AFP
  • L'élégance côtoie le spectaculaire chez Vivienne Westwood qui fait défiler une mariée sophistiquée et audacieuse avec des matières nobles, de la transparence et des accessoires semblant tout droit sortis d'un film. Paris, le 29 février 2020.
    L'élégance côtoie le spectaculaire chez Vivienne Westwood qui fait défiler une mariée sophistiquée et audacieuse avec des matières nobles, de la transparence et des accessoires semblant tout droit sortis d'un film. Paris, le 29 février 2020. Lucas BARIOULET / AFP / Lucas BARIOULET / AFP
  • Les boléros, les capes, les volants... Elie Saab s'est inspiré de l'Espagne pour sa nouvelle collection empreinte de romantisme et essentiellement déclinée en noir cette saison. Paris, le 29 février 2020.
    Les boléros, les capes, les volants... Elie Saab s'est inspiré de l'Espagne pour sa nouvelle collection empreinte de romantisme et essentiellement déclinée en noir cette saison. Paris, le 29 février 2020. Anne-Christine POUJOULAT / AFP / Anne-Christine POUJOULAT / AFP
  • Ce sont des robes et des tenues protectrices qu'a proposées Comme des Garçons qui, comme d'habitude, joue sur les proportions avec des volumes surdimensionnés et des détails spectaculaires. Paris, le 29 février 2020.
    Ce sont des robes et des tenues protectrices qu'a proposées Comme des Garçons qui, comme d'habitude, joue sur les proportions avec des volumes surdimensionnés et des détails spectaculaires. Paris, le 29 février 2020. FRANCOIS GUILLOT / AFP / FRANCOIS GUILLOT / AFP
  • Hermès travaille autour de l'univers équestre avec une forte présence de cuir, mais également - fait plus rare - des pièces déclinées dans des teintes multicolores. Paris, le 29 février 2020.
    Hermès travaille autour de l'univers équestre avec une forte présence de cuir, mais également - fait plus rare - des pièces déclinées dans des teintes multicolores. Paris, le 29 février 2020. Anne-Christine POUJOULAT / AFP / Anne-Christine POUJOULAT / AFP
  • Tout en fluidité, la nouvelle collection Issey Miyake fait la part belle à la diversité mais d'une façon originale puisque les mannequins sont liés les uns aux autres grâce aux vêtements. Paris, le 1er mars 2020.
    Tout en fluidité, la nouvelle collection Issey Miyake fait la part belle à la diversité mais d'une façon originale puisque les mannequins sont liés les uns aux autres grâce aux vêtements. Paris, le 1er mars 2020. FRANCOIS GUILLOT / AFP / FRANCOIS GUILLOT / AFP
  • Thom Browne fait sensation en faisant défiler des duos vêtus de la même façon, présentant des grands classiques comme le blazer, le manteau droit, ou le tailleur. Paris, le 1er mars 2020.
    Thom Browne fait sensation en faisant défiler des duos vêtus de la même façon, présentant des grands classiques comme le blazer, le manteau droit, ou le tailleur. Paris, le 1er mars 2020. FRANCOIS GUILLOT / AFP / FRANCOIS GUILLOT / AFP
  • Beautiful People signe une collection aussi élégante que confortable avec des vêtements fluides pensés pour être portés de diverses façons pour s'adapter aux goûts et aux envies de chacune. Paris, le 1er mars 2020.
    Beautiful People signe une collection aussi élégante que confortable avec des vêtements fluides pensés pour être portés de diverses façons pour s'adapter aux goûts et aux envies de chacune. Paris, le 1er mars 2020. Lucas BARIOULET / AFP / Lucas BARIOULET / AFP
  • Sensualité et puissance, force et délicatesse, c'est une collection contrastée que présente Givenchy avec des duos de couleurs incontournables comme le noir et le blanc, et une mode chic aux coupes impeccables. Paris, le 1er mars 2020.
    Sensualité et puissance, force et délicatesse, c'est une collection contrastée que présente Givenchy avec des duos de couleurs incontournables comme le noir et le blanc, et une mode chic aux coupes impeccables. Paris, le 1er mars 2020. Lucas BARIOULET / AFP / Lucas BARIOULET / AFP
Publié le / Mis à jour le S'abonner

(Relaxnews) - Féminité puissante, mode ludique, défilés dramatiques, ou interrogations sur les problématiques de notre époque : le week-end a été particulièrement riche pour la Fashion Week de Paris, et ce, malgré l'annulation de plusieurs événements annexes destinée à limiter la propagation du coronavirus dans l'Hexagone. Ces trois journées ont plus particulièrement été marquées par les shows des maisons Balmain, Celine, Elie Saab, Hermès, Thom Browne, et Givenchy. Retour en images sur les temps forts de ce dernier week-end de Fashion Week automne-hiver 2020-2021.


Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir