Boxe : une corde de plus pour les Hurricane de Rodez grâce à la Capeb

  • Le Hurricane boxing club Rodez et la Capeb Aveyron ont baptisé, vendredi soir, cette nouvelle salle avec une mise de gants et le pot de l’amitié.
    Le Hurricane boxing club Rodez et la Capeb Aveyron ont baptisé, vendredi soir, cette nouvelle salle avec une mise de gants et le pot de l’amitié. Aurélie Fontana / Aurelie Fontana / Aurélie Fontana
  • Le Hurricane boxing club Rodez et la Capeb Aveyron ont baptisé, vendredi soir, cette nouvelle salle avec une mise de gants et le pot de l’amitié.
    Le Hurricane boxing club Rodez et la Capeb Aveyron ont baptisé, vendredi soir, cette nouvelle salle avec une mise de gants et le pot de l’amitié. Aurélie Fontana / Aurélie Fontana
  • Le Hurricane boxing club Rodez et la Capeb Aveyron ont baptisé, vendredi soir, cette nouvelle salle avec une mise de gants et le pot de l’amitié.
    Le Hurricane boxing club Rodez et la Capeb Aveyron ont baptisé, vendredi soir, cette nouvelle salle avec une mise de gants et le pot de l’amitié. Aurélie Fontana / Aurélie Fontana
Publié le / Mis à jour le S'abonner
-- partages

A l’étroit, s’entraînant dans des conditions "délicates" (privés de ring par exemple), les quelque 80 sociétaires du club cher au président Dominique Ferrand disposent donc d’une nouvelle salle, avenue du Maréchal Joffre. Le premier entraînement est fixé, demain, mercredi 4 février dans l'après-midi.

Enfin ! C’est avec "un peu de fierté, beaucoup de joie et un grand ouf de soulagement " que Dominique Ferrand a coupé, vendredi soir, à l’occasion d’une cérémonie de mise de gants accompagnée d’un apéritif gourmand, le ruban de la nouvelle salle du Hurricane boxing club Rodez. Le président a précisé, dans la foulée, en se tournant vers Patrick Bounhol, le patron de la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment : "Merci pour tout ! Mais, nous ne sommes pas des inquisiteurs, juste des invités ".

Un an après le début de leur collaboration, et avec quelques semaines de retard par rapport à la date initialement prévue, le club de boxe ruthénois, fort de quelque 80 licenciés, a ainsi pris ses quartiers dans "le très bel espace " de 350 m2, situé au 52 de l’avenue du Maréchal Joffre, à l’étage du bâtiment qui sert de siège à la Capeb. Dominique Ferrand a donc rendu les clés de la salle partagée avec le taekwondo au niveau "moins 3" de l’Amphithéâtre. "Les créneaux ne correspondaient pas à nos besoins. On ne peut pas entraîner des gamins le soir de 20 h 30 à 22 h 30 alors qu’ils ont classe le lendemain ", a-t-il rappelé. Et de se réjouir : "On va souffler. Avec un ring permanent, propriété du club, des sacs, du matériel de musculation. Et puis, l’encadrement technique va regrouper les compétiteurs pour un travail de haut niveau, et programmer des moments spécifiques pour les adultes qui viennent en loisir et les jeunes". Cette réunion est fixée aujourd’hui à 19 h 30, avec les premières séances demain.

Rui Dos Santos
Voir les commentaires
Réagir