Chanel et Louis Vuitton en clôture de la Fashion Week de Paris

  • Chez Chanel, les mannequins avancent d'un pas assuré dans des pantalons à boutons-pression, entre force et romantisme. Peu de robes cette saison, et une inspiration équestre à travers plusieurs silhouettes. Paris, le 3 mars 2020. Chez Chanel, les mannequins avancent d'un pas assuré dans des pantalons à boutons-pression, entre force et romantisme. Peu de robes cette saison, et une inspiration équestre à travers plusieurs silhouettes. Paris, le 3 mars 2020.
    Chez Chanel, les mannequins avancent d'un pas assuré dans des pantalons à boutons-pression, entre force et romantisme. Peu de robes cette saison, et une inspiration équestre à travers plusieurs silhouettes. Paris, le 3 mars 2020. Christophe ARCHAMBAULT / AFP
  • Pour la final du défilé Chanel, les mannequins avancent ensemble, par deux ou trois, bras dessus, bras dessous, pour souligner et renforcer les liens entre chaque femme. Paris, le 3 mars 2020.
    Pour la final du défilé Chanel, les mannequins avancent ensemble, par deux ou trois, bras dessus, bras dessous, pour souligner et renforcer les liens entre chaque femme. Paris, le 3 mars 2020. Christophe ARCHAMBAULT / AFP
  • C'est une ode à la mode rétro que fait Miu Miu avec cette nouvelle collection hautement glamour, un brin fantaisiste, qui fait la part belle aux accessoires et aux carreaux. Paris, le 3 mars 2020. C'est une ode à la mode rétro que fait Miu Miu avec cette nouvelle collection hautement glamour, un brin fantaisiste, qui fait la part belle aux accessoires et aux carreaux. Paris, le 3 mars 2020.
    C'est une ode à la mode rétro que fait Miu Miu avec cette nouvelle collection hautement glamour, un brin fantaisiste, qui fait la part belle aux accessoires et aux carreaux. Paris, le 3 mars 2020. Anne-Christine POUJOULAT / AFP
  • Dans le détail, crush pour les lunettes aux accents rétro ornées de montures épaisses et colorées chez Miu Miu. Paris, le 3 mars 2020.
    Dans le détail, crush pour les lunettes aux accents rétro ornées de montures épaisses et colorées chez Miu Miu. Paris, le 3 mars 2020. Anne-Christine POUJOULAT / AFP
  • L'allure est également affirmée chez Junko Shimada qui met en parallèle - ou en contraste - les cultures et les époques. En résulte une silhouette moderne, à la fois forte et féminine. Paris, le 3 mars 2020. L'allure est également affirmée chez Junko Shimada qui met en parallèle - ou en contraste - les cultures et les époques. En résulte une silhouette moderne, à la fois forte et féminine. Paris, le 3 mars 2020.
    L'allure est également affirmée chez Junko Shimada qui met en parallèle - ou en contraste - les cultures et les époques. En résulte une silhouette moderne, à la fois forte et féminine. Paris, le 3 mars 2020. FRANCOIS GUILLOT / AFP
  • La couleur est de mise chez Junko Shimada, qui propose des doudounes entièrement recouvertes de portraits de femmes telles des oeuvres d'art. Paris, le 3 mars 2020.
    La couleur est de mise chez Junko Shimada, qui propose des doudounes entièrement recouvertes de portraits de femmes telles des oeuvres d'art. Paris, le 3 mars 2020. FRANCOIS GUILLOT / AFP
  • Le mélange des genres et des styles prime chez Lacoste pour une silhouette plus harmonieuse que jamais, entre sport, chic, et féminité. Paris, le 3 mars 2020. Le mélange des genres et des styles prime chez Lacoste pour une silhouette plus harmonieuse que jamais, entre sport, chic, et féminité. Paris, le 3 mars 2020.
    Le mélange des genres et des styles prime chez Lacoste pour une silhouette plus harmonieuse que jamais, entre sport, chic, et féminité. Paris, le 3 mars 2020. Christophe ARCHAMBAULT / AFP
  • Lacoste propose des sacs version mini cette saison, mais également des tote bags oversize. Paris, le 3 mars 2020.
    Lacoste propose des sacs version mini cette saison, mais également des tote bags oversize. Paris, le 3 mars 2020. Christophe ARCHAMBAULT / AFP
  • Louis Vuitton interroge sur le passé, le présent et le futur avec une collection qui convoque toutes les époques. On voit notamment des jupes des siècles derniers côtoyer des vestes modernes. Paris, le 3 mars 2020. Louis Vuitton interroge sur le passé, le présent et le futur avec une collection qui convoque toutes les époques. On voit notamment des jupes des siècles derniers côtoyer des vestes modernes. Paris, le 3 mars 2020.
    Louis Vuitton interroge sur le passé, le présent et le futur avec une collection qui convoque toutes les époques. On voit notamment des jupes des siècles derniers côtoyer des vestes modernes. Paris, le 3 mars 2020. Anne-Christine POUJOULAT / AFP
  • L'ambiance était spectaculaire au défilé Louis Vuitton avec pas moins de 200 personnes vêtues de costumes datant du XVe siècle aux années 1950. Paris, le 3 mars 2020.
    L'ambiance était spectaculaire au défilé Louis Vuitton avec pas moins de 200 personnes vêtues de costumes datant du XVe siècle aux années 1950. Paris, le 3 mars 2020. Anne-Christine POUJOULAT / AFP
Publié le , mis à jour

(Relaxnews) - La semaine du prêt-à-porter automne-hiver 2020-2021 s'est achevée hier avec les défilés des maisons Chanel et Louis Vuitton, entre autres, qui ont fait des propositions très différentes. Si la première a rendu hommage à l'ADN de la maison de la rue Cambon, avec quelques éléments nouveaux comme le décor ou la façon de défiler, la seconde a fait s'entrechoquer les époques pour aboutir à une silhouette moderne et harmonieuse. Retour en images sur les temps forts de cette dernière journée de Fashion Week parisienne.


Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?