Onet-le-Château : la jeunesse, autre priorité de Jean-Marc Lacombe

  • L’équipe de Jean-Marc Lacombe met la jeunesse au cœur de sa campagne.
    L’équipe de Jean-Marc Lacombe met la jeunesse au cœur de sa campagne. Repro CPA / Repro CPA
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Jean-Marc Lacombe voit la jeunesse de la commune, non pas comme un fardeau, mais comme l’avenir d’Onet-le-Château. Plutôt que la répréhension, il fait le pari de la prévention.

Dans un programme qu’il souhaite "innovant", le candidat Jean-Marc Lacombe ne pouvait pas oublier la jeunesse. "Un pari sur l’avenir de la commune d’Onet-le-Château".

Cet avenir se traduit pour la liste "Vivre Onet ensemble" par la prévention. Celle-ci passe par des activités sportives, artistiques, civiques et intellectuelles. Pour ce faire, Amar Guendouzi, professeur et fin connaisseur des quartiers d’Onet-le-Château, où il a grandi, propose un tas d’outils et de cadres innovants pour travailler à la fois, avec des artistes reconnus, la police municipale, nationale, la gendarmerie, voire avec la justice. Avec ses colistiers, le jeune papa compte donc travailler sur les sports urbains et l’art qui l’accompagne. "À travers les arts de la rue, on veut passer le message aux jeunes sur le droit et les devoirs. On veut leur dire qu’on ne peut pas dessiner des graffitis sur n’importe quel mur… mais il y a des espaces dédiés. Des professionnels, comme Mao Jaffar, pourront les accompagner pour leur apprendre les rudiments de cet art et d’autres comme la sculpture, la soudure et autres compétences", s’enthousiasment Jean-Marc Lacombe et Amar Guendouzi.

À cet accompagnement et à ses apprentissages, la liste du challenger à Jean-Philippe Kéroslian, le maire sortant, prévoit des contreparties. "Les jeunes sont très doués dans le domaine du numérique, on peut donc les solliciter pour accompagner les personnes âgées dans leurs démarches administratives. C’est une façon de les faire participer à la vie collective", soulignent les candidats. "L’inclusion des jeunes passe également par la création d’un festival musical, qui a vocation de changer l’image d’Onet-le-Château." "Nous voulons un festival familial ambitieux, avec des têtes d’affiche, un peu à l’image de Brive Festival. L’intérêt c’est qu’on aura besoin de bénévoles, et comme les jeunes sont interessés par la musique, c’est une façon de les fédérer au travers de plusieurs quartiers", explique à son tour Mathieu Ginestet.

À noter que la liste de Jean-Marc Lacombe tient son meeting ce soir, à la salle des fêtes des Quatre-Saisons.

Salima Ouirni
Voir les commentaires
L'immobilier à Onet-Le-Château

471 €

APPARTEMENT A LOUER ONET LE CHATEAU TYPE 3 Séjour, cuisine, 2 chambres, sal[...]

410 €

Onet le Château, dans collectif refait à neuf, appartement T1BIS composé d'[...]

373 €

LOCATION APPARTEMENT ONET LE CHATEAU SANS FRAIS D AGENCE- Duplex dans résid[...]

Toutes les annonces immobilières de Onet-Le-Château
Réagir