Diminuer les symptômes du psoriasis, c’est possible

  • Diminuer les symptômes du psoriasis, c’est possible
    Diminuer les symptômes du psoriasis, c’est possible
Publié le / Mis à jour le S'abonner
-- partages

Les symptômes du psoriasis revêtent plusieurs aspects : au-delà de l’atteinte visuelle des plaques qui impacte les loisirs du patient et ses relations avec les autres (travail, sexualité…), le psoriasis peut avoir un impact fonctionnel lorsque les ongles, les pieds ou les mains sont atteints. Parfois, elle peut siéger sur les parties génitales, sans oublier les douleurs cutanées.

Les espoirs des patients en matière de solutions thérapeutiques sont donc importants. « Ils attendent rapidement une disparition complète de leurs plaques. Et l’attente chez les jeunes est bien plus forte que chez les plus âgés. La rapidité de l’efficacité des traitements est un critère très important pour reprendre une vie sociale normale. »

Une demande parfaitement légitime tant cette maladie affecte leur qualité de vie. « L’ensemble de leur vie sociale est bouleversé », précise le Dr Khemis. « Ils ne vont plus à la piscine, ne font pas de sport, ils éprouvent des difficultés dans leur vie affective et leur vie sexuelle. »

Des symptômes qui pourraient disparaître à 100%

Connaissez-vous le Score PASI ? C’est en fait une mesure pour évaluer le succès d’un traitement. Un PASI 75 par exemple correspond à une diminution de 75% des symptômes visuels, par rapport à la mesure précédente.  « Dans les années 2000, nous visions un PASI 75. Aujourd’hui, grâce à l’arrivée des nouvelles thérapeutiques, nous pouvons proposer aux patients un PASI 90-100. C’est une avancée dans la prise en charge du psoriasis. » Vous l’aurez compris, à l’heure actuelle, il serait possible de ne plus présenter de signe de psoriasis.

Des solutions thérapeutiques innovantes pour les formes modérées et sévères

L’arrivée sur le marché de nouvelles solutions thérapeutiques plus ciblées a permis ce passage de 75 à 90-100. De nouveaux traitements ont émergé ces dernières années : ces derniers ciblent les molécules impliquées dans l’apparition d’une inflammation.

Ces solutions thérapeutiques sont destinées aux patients souffrant d’un psoriasis modéré à sévère en échec thérapeutique qui ne répondent pas aux soins locaux et autres traitements pris par voie orale. Mais ce n’est pas tout. Les patients dont la qualité de vie est très impactée peuvent aussi avoir accès à ces solutions thérapeutiques.

Destination Santé
Voir les commentaires
Réagir