Decazeville : deux élues locales à l’honneur

  • Elles ont fait montre d’un plein engagement au cours de leurs 31 ans de mandat.
    Elles ont fait montre d’un plein engagement au cours de leurs 31 ans de mandat.
  • idem
    idem
Publié le

Petit clin d’œil sur l’engagement public de deux femmes engagées pendant de longues décennies.

À l’occasion de cette Journée des droits de la femme, il nous paraissait évident de rendre hommage à deux femmes de la Communauté des communes, Claude Rey, à Decazeville et Claudette Pronzac, à Saint-Santin, qui se sont toutes deux fortement investies durant 31 ans dans la vie publique au cours de cinq mandats en qualité de conseillères municipales.

Toutes deux, depuis 1989, durant 5 mandats, dont l’un de 7 ans, trente et une années au total, ont participé à la gestion municipale de leurs communes respectives, tout en s’impliquant dans la vie associative.

Pour son 1er mandat, Claude Rey était élue en 1989 dans la liste de Pierre Delpech alors que seules 3 femmes figuraient dans la liste du conseil municipal. Quant à Claudette Pronzac, elle a accompli ses quatre premiers mandats en qualité d’adjointe du maire Raymond Bos, et pour le 5e de Michelle Couderc. Seules deux femmes figuraient alors sur la liste des élus lors de son premier mandat.

"Mesdames, leur a-t-on dit, vous avez choisi de vous investir, à vous de vous montrer efficaces et disponibles durant tout le mandat ".

Invitées à l’ONU

"C’est ce que nous avons fait toutes deux sans faillir à nos engagements dans nos rôles respectifs, tout au long des 31 ans de vie publique soit cinq mandats consécutifs." Dès le début, elles ont pris part à une formation sur le fonctionnement du conseil municipal en créant une association des élues du département.

"Cela nous a permis d’être reçues à l’assemblée nationale, au Sénat (grâce à messieurs Puech et Sellier), au Conseil économique et social, ainsi qu’au Conseil européen à Bruxelles où nous avons assisté à des conférences. Nous avons également été invitées à la mairie du Central Park à New York et même à l’ONU grâce à un ambassadeur d’origine aveyronnaise ".

À noter que l’association des élues du département a été dissoute lorsque la parité homme – femme a été votée à l’assemblée nationale.

Bernard CANTALA
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

450 €

LOCATION APPARTEMENT T4 DECAZEVILLE SANS FRAIS D'AGENCE Une pièce principal[...]

19000 €

Decazeville, proche du centre, venez découvrir ce terrain sur les hauteurs [...]

106000 €

A VENDRE- Immeuble à usage locatif comprenant local commercial en rez-de- c[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir