Tess Debellemanière, nouvelle reine de l'Aveyron

Abonnés
  • Tess Debellemanière tout sourire, écharpe de Miss Aveyron 2020 autour du cou :  « Je ne réalise vraiment pas encore, c’est un petit rêve ».
    Tess Debellemanière tout sourire, écharpe de Miss Aveyron 2020 autour du cou : « Je ne réalise vraiment pas encore, c’est un petit rêve ». S.Murat - CP
  • S.Murat - CP
  • Tess Debellemanière, sacrée samedi soir à Capdenac, entourée de ses deux dauphines : Lucie Durand, première, et Inès Belmakhtar.
    Tess Debellemanière, sacrée samedi soir à Capdenac, entourée de ses deux dauphines : Lucie Durand, première, et Inès Belmakhtar. S.Murat - CP
Publié le

Âgée de 19 ans, la jeune ruthénoise a été sacrée miss Aveyron 2020, samedi soir à Capdenac.

Je mets mon portable sur silencieux, car ça n’arrête pas ! C’est incroyable". Moins de 24 heures après avoir été sacrée miss Aveyron 2020, samedi soir dans la salle feutrée de l’Agora à Capdenac-Gare, la bien nommée Tess Debellemanière affiche un large sourire. Et sa première promenade dans les rues de Rodez, l’écharpe bien en évidence, fait déjà sensation… On l’arrête ici et là pour un petit mot de félicitation, un selfie ou une photo souvenir. Malgré ses 19 ans, Tess se prête volontiers au jeu, toujours avec le sourire. "J’ai déjà fait plusieurs séances de photos, j’aime bien cela", confie-t-elle, un œil sur son portable et ses pensées toujours tournées vers cette folle soirée de samedi.

"Je n’y croyais vraiment pas quand j’ai entendu mon numéro, j’étais à deux doigts de pleurer", sourit-elle, se remémorant son couronnement, arrivé peu avant minuit.

Miss France, "le rêve"

La soirée, elle, s’est poursuivie un peu plus tard aux côtés de ses concurrentes "avec lesquelles je me suis très bien entendue", d’amis venus la soutenir et de sa maman, Cathy. Car c’est à cette dernière que Tess doit en grande partie son sacre. "C’est elle qui m’a inscrite au concours. Toute seule je n’aurais pas osé le faire je pense, même si depuis toute petite, j’adore regarder Miss France", raconte-t-elle.

Miss France justement, c’est encore loin. Pour cela, elle devra déjà se jouer de la concurrence le 11 septembre prochain lors du concours de Miss Midi-Pyrénées. Mais la nouvelle reine de beauté aveyronnaise – qui a vu le jour en Normandie… –, ne s’interdit aucun rêve : "Sait-on jamais, j’ai vraiment adoré l’ambiance du concours. Et cela me donne envie d’en faire davantage… Mais avant ça, faut déjà que je réalise que je suis Miss Aveyron".

En attendant, Tess devrait une nouvelle fois recevoir de nombreuses félicitations, ce lundi, de la part de ses camarades de formation, en BTS management des unités commerciales.

Histoire de poursuivre un "petit rêve éveillée".

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Mathieu Roualdés
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

129500 €

Rodez quartier faubourg, appartement de type 3 entièrement rénové en troisi[...]

129000 €

Quartier Denys Puech, joli appartement de type 3 rénové d'environ 55 m2 hab[...]

285 €

STUDIO au 3e Studio semi- meublé: Pièce principale divisée en deux par meub[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?