À l’ADMR, une page se tourne pour Nadine Galibert, une autre s’ouvre

Abonnés
  • Au centre Nadine Galibert, Andrée Vernhes, présidente, entourées, des bénévoles, des salariées de l’associationet des infirmières du secteur.
    Au centre Nadine Galibert, Andrée Vernhes, présidente, entourées, des bénévoles, des salariées de l’associationet des infirmières du secteur.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Le 7 février les salariées de l’ADMR Comps-Salmiech, les infirmières, le bureau de l’association et sa présidente Mme Vernhes se sont retrouvés à la salle de la Maïre de Diu pour souhaiter une bonne retraite à Nadine Galibert.

Nadine a commencé sa carrière professionnelle au foyer Saint-Pierre à Bourran. Elle y travaillera près de 6 ans comme employée de collectivité et avec son époux Alain. Ils habiteront Rodez.

Au décès de sa belle-mère, Alain et Nadine déménagent et s’installent à Carcenac, dans la maison familiale. Deux filles naîtront de leur union, Sandrine et Christelle, toutes deux exercent, actuellement, des professions médicales.

Mme Galibert rentre à l’ADMR Salmiech-Comps en 1982 comme aide à domicile. Rapidement elle passe le Cafat qui lui donne une équivalence d’auxiliaire de vie sociale voire d’aide soignante dans certaines conditions. Nadine a parcouru tous les villages de ces deux communes de Comps et Salmiech, visité la plupart des maisons et aidé des dizaines de familles. Très émue, elle confie : "On s’attache aux personnes et les personnes s’attachent à vous". Puis elle poursuit : "J’avais peur de leur annoncer que j’arrêtais l’activité, je craignais de les blesser."

Nadine, qui a travaillé pendant 38 ans au sein de certaines familles, a tissé des liens profonds avec ces personnes fragilisées, parfois meurtries par la vie… Ce travail d’aide à la personne peut devenir, au fil des années, une véritable vocation, imprégné d’humanité, de patience et d’attention. Si les mains sont occupées à des tâches ménagères, à de l’accompagnement physique, l’esprit lui est tourné vers l’écoute et la parole.

Nadine restera à l’ADMR jusqu’en 2020.

Durant toutes ces années elle aura travaillé sous la présidence de différentes personnes dévouées à la cause de l’ADMR : Anne-Marie Calvet de 1982 à 1989 fortement secondée par Jeanine Fabre, Jacqueline Barreau de 90 à 96, René Cluzel de 1996 à 2000, Sylvie Ferrieu et Andrée Vernhes de 2012 à 2014 et enfin Andrée Vernhes de 2014… à ce jour (toujours présidente).

On dit que la retraite, c’est ralentir… pour vivre à fond ! Alors, Nadine, joyeuse retraite remplie d’activités et de bonnes surprises !

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Comps-La-Grand-Ville

27000 €

Pour vivre à la campagne et réaliser votre projet de maison : je vous propo[...]

29000 €

COMPS LAGRANDVILLE : Maison au coeur du village sur 3 niveaux en pierre d'e[...]

49000 €

COMPS LA GRANDVILLE : Au coeur du village, à 10 minutes de LA PRIMAUBE, jol[...]

Toutes les annonces immobilières de Comps-La-Grand-Ville
Réagir