Rodez : les socialistes résolument engagés avec Christian Teyssèdre

  • Maryline Crouzet, Sarah Vidal, Monique Bultel-Herment et Martine Bezombes.
    Maryline Crouzet, Sarah Vidal, Monique Bultel-Herment et Martine Bezombes. C.C. / C.C.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Candidates et élues, elles portent la "parole de la gauche socialiste" et veulent "remettre les pendules à l’heure".

Elles sont sur la liste "Notre parti c’est Rodez", font partie des sept adhérents au Parti socialiste engagés aux côtés de Christian Teyssèdre pour ces municipales, et veulent le faire savoir. En remettant "les pendules à l’heure tant sur la forme que sur le fond". Et lever par là même toute ambiguïté : "Nous sommes fières d’être socialistes, de gauche, et d’être avec Christian Teyssèdre qui reste le même homme de gauche, et qui a tenu tous ses engagements vis-à-vis des valeurs sociales, autour de la solidarité, de l’éducation", assurent à l’unisson Maryline Crouzet, Monique Bultel-Herment, Martine Bezombes et Sarah Vidal.

La démarche reste personnelle, le Parti socialiste n’ayant donné, à Rodez, de soutien officiel à personne. "D’autres candidats annoncent avoir le soutien du PS, cela nous agace. D’autant que, pour certaines d’entre nous, nous sommes avec Christian Teyssèdre depuis 2001, et que son projet porte aussi les valeurs socialistes".

Et d’égrener, dans chaque domaine les "actions de progrès " du maire-candidat. Côté éducation : de la gratuité des garderies aux tarifs sociaux de la cantine scolaire, en passant par le projet de maraîchage bio sur fond d’insertion sociale (11 ha à Arsac), porté par l’Agglo, jusqu’au développement de la première école publique français-occitan, à l’école Cambon déjà lancé en maternelle…

Un chapitre complété par la politique culturelle (interventions d’artistes dans les écoles, gratuité de la médiathèque pour les mineurs ruthénois…), par le "lien social créé par les maisons de quartier auxquelles adhèrent 494 familles", et par tout un répertoire d’actions sociales, "tant pour les plus jeunes que pour les aînés". Ce qui a été réalisé rejoint ainsi ce qui est en projet, pour justifier aux yeux des socialistes ruthénois présents sur la liste du maire sortant "un engagement à porter auprès des électeurs la parole de gauche". Comme une forme d’avertissement à d’autres candidats… "Rodez Citoyen" en tête.

C.C.
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

302.13 €

Studio proche IUT et Lycée Monteil, composé d'une cuisine aménagée ouverte [...]

252 €

STUDIO PROCHE IUT - LYCEE MONTEIL - 2EME ETAGE - DIRECTION LA ROQUE ,CUISIN[...]

40 €

RODEZ Dans une résidence neuve et sécurisée, place de parking privative de [...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir