Aveyron : la Garantie jeunes, "l’antichambre de l’entreprise"

Abonnés
  • Les jeunes bénéficient d’une aide mensuelle de 492 € et du savoir-faire des partenaires  de la Mission locale.
    Les jeunes bénéficient d’une aide mensuelle de 492 € et du savoir-faire des partenaires de la Mission locale. Repro CPA / Repro CPA
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Le dispositif, en plein essor, concerne actuellement 364 jeunes en Aveyon avec un taux d’insertion de 75,3 %. La Garantie jeunes est le fer de lance de la Mission locale, qui a accompagné en 2019 2 802 Aveyronnais âgés de 16 à 25 ans.

La démarche est nationale, placée sous l’égide du ministère de l’Emploi et ses Missions locales, s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans en situation de précarité financière… et semble s’acclimater au mieux au territoire aveyronnais ! Alors que la Garantie jeunes offre au niveau national un taux de 50 % de jeunes en situation d’emploi à la fin des 12 mois d’accompagnement, ce taux est de 75,3 % dans le département.

"Coaching renforcé"

Le dispositif, selon la responsable de la Mission locale de Rodez Cécile Cure, est "l’antichambre de l’entreprise" avec, pour les bénéficiaires, un "coaching renforcé ". Tout commence pour les jeunes par une période d’accompagnement collectif intensif de trois semaines. Au programme acquisition des codes et des règles de l’entreprise, connaissance du bassin d’emploi et des offres sur le territoire, développement de projets collectifs, valorisation des compétences pour gagner en confiance en soi…

Durant ces trois semaines, diverses actions sont menées à destination des jeunes, en partenariat avec les acteurs locaux : visites d’entreprises, ateliers dessin, budget ou techniques de recherche d’emploi, découvertes sportives (quilles, rugby, basket, boules, etc.) ou culturelles (Soulages, la Graufesenque)…

L’an passé, ils ont été 364 à en bénéficier à travers le département, par groupes d’une quinzaine de personnes. Les conditions pour entrer dans le dispositif : être âgé de 16 à 25 ans, n’être ni scolarisé, ni en formation et toucher un revenu inférieur au RSA.

Les jeunes bénéficient en outre d’une aide mensuelle de 492 € et du savoir-faire des nombreux partenaires de la Mission locale, qui leur proposent notamment des informations concernant l’accès au droit, la prévention des conduites à risques, l’offre en matière de transports ou encore des bilans de santé et ateliers nutrition.

Concernant le dernier contingent aveyronnais, on note que 34 % des bénéficiaires ont un niveau bac, 7 % un niveau bac +2 ou plus. Par ailleurs 73 % d’entre eux ont entre 18 et 21 ans et 1 % sont mineurs.

Les mois qui suivent l’accompagnement collectif sont placés sous le signe de l’expérience professionnelle (stages, emplois aidés, formations, immersions, parrainages, etc.). Dès ce jeudi 12 mars, une équipe de jeunes sera dans ce cadre en immersion aux fourneaux du Café Bras, à Rodez, sous la responsabilité du chef Christophe Chaillou. Une expérience que l’on imagine riche d’enseignements… mais aussi de stress pour les jeunes, qui seront en cuisine et au service, au contact de "leurs" clients.

Pendant toute la durée de la Garantie jeunes, la Mission locale continue d’accompagner les participants de façon personnalisée, en assurant un suivi lever les éventuelles problématiques de logement, de santé, de mobilité, administratives…

Permanences et réseaux sociaux

L’an passé, afin de renforcer son maillage et d’aller au-devant de bénéficiaires potentiels, la Mission locale de l’Aveyron a ouvert deux nouvelles permanences délocalisées à Onet-le-Château (CCAS) et Villefranche-de-Rouergue (centre social). Cela porte à sept le nombre de ces permanences, qui s’ajoutent aux accueils proposés dans les six antennes de la structure (Millau, Rodez, Saint-Affrique, Sévérac-d’Aveyron et Decazeville).

"Pour ces publics, qui ont le plus besoin d’un accompagnement de type Mission locale, la difficulté était de venir jusqu’à nous. C’est pour cela que nous proposons ces accueils de proximité", explique Anne Laurens, directrice de la Mission locale.

Ces permanences délocalisées souffrent cependant d’une méconnaissance du public qui fait que 94,5 % des accueils, en 2018, ont eu lieu dans les antennes. Une méconnaissance que la Mission locale s’emploie à combattre depuis quelques années par le biais d’une nouvelle approche en termes de communication, en renforçant notamment sa présence sur les réseaux sociaux.

En chiffres

1 102 jeunes reçus en premier accueil l’an passé (un chiffre en hausse de 4,5 %) dont 16 % de mineurs

49,6 % des usagers ont entre 16 et 21 ans.

4,6 % sont mineurs.

65 % sont titulaires au moins d’un diplôme de niveau 5 (CAP ou BEP).

6 % des bénéficiaires sont originaires des quartiers prioritaires aveyronnais (Quatre-Saisons à Onet-le-Château et la Bastide à Villefranche-de-Rouergue).

2 802 jeunes accompagnés l’an passé.

Les antennes

Millau : Maison des entreprises, 4 rue de la Mégisserie, 05 65 61 41 41

millau@mlaveyron.org

Rodez : 41-43 rue Béteille

05 65 73 85 85

rodez@mlaveyron.org

Saint-Affrique : 7 rue Hoche, 05 65 98 15 90

saintaffrique@mlaveyron.org

Villefranche-de-Rouergue : chemin de 13 Pierres, 05 65 81 22 08

villefranche@mlaveyron.org

Decazeville : zone du Centre, avenue du 10 Août,

05 65 63 60 31

decazeville@mlaveyron.org

Sévérac-d’Aveyron : 9 rue des Douves, 05 65 61 41 41

millau@mlaveyron.org

Xavier Buisson
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

905 €

APPARTEMENT TRAVERSANT SITUE AU 2EME ETAGE AVEC ASCENSEUR LA CUISINE EST AM[...]

500 €

L'APPARTEMENT SE COMPOSE D'UN HALL D'ENTREE AVEC PLACARD DE RANGEMENT, D'UN[...]

41 €

RODEZ BOURRAN : Parking extérieur dans résidence.[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir