Espalion : un fauteuil pour trois

Abonnés
  • Éric Picard.
    Éric Picard. Repro CPA
  • Christine Vernerey.
    Christine Vernerey. Repro CPA
  • Guillaume Septfonds.
    Guillaume Septfonds. Repro CPA
Publié le

Élu en 2014 avec 62 % dès le premier tour, Éric Picard est candidat à sa propre succession à Espalion. Il aura face à lui Christine Vernerey qui fut élue de l’opposition et Guillaume Septfonds. A quelques jours du premier tour, nous avons interrogé les candidats en posant quatre questions identiques pour permettre aux concitoyens Espalionnais de se faire une idée au moment de se déplacer aux urnes.

Éric Picard. Un campus connecté comme première mesure

Quelle est votre première mesure si vous êtes élu ?

La création d’un "Campus connecté" qui permettra à des étudiants d’effectuer leurs études universitaires à Espalion. La Ville va répondre à l’appel à projets et a reçu le soutien de l’État, la Région (contrat centre bourg), le PETR du Haut Rouergue et la communauté de communes Comtal, Lot et Truyère.

Un projet à moyen terme : financer le projet de salle des fêtes/ salle de spectacle dont les études effectuées sur ces six dernières années sont pratiquement terminées.

Pourquoi seriez-vous un bon maire d’Espalion ?

Cette question est assez subjective quand il s’agit de caractériser un bon maire ! Les principales qualités d’un maire sont pour moi la présence au quotidien au côté de ses concitoyens, une présence permanente à la mairie, à la communauté de communes, au PETR, pour faire avancer les projets. Du temps pour être à l’écoute, pour aider, pour partager et construire, et pour agir au sein d’une équipe comme leader, animateur et porteur des projets. C’est aussi faire travailler ensemble les élus et les personnels afin d’agir ensemble pour le bien commun. Pendant ces six ans, j’ai été maire du matin jusqu’au soir et du soir jusqu’au matin, comme beaucoup des membres de mon équipe, en étant très présent dans toutes les réunions et dans toutes les actions.

Définissez Espalion en trois mots ?

Dynamique ; accueillante et attractive ; où il fait bon vivre.

Quelle action phare en matière d’urbanisme/cadre de vie ?

L’arrivée du contournement va permettre un réaménagement complet de notre centre bourg. Nous avons signé fin 2019 le contrat "Bourg Centre" avec la Région et sommes bien positionnés dans le nouveau programme "Petites villes de demain". Nous pouvons donc envisager, sereinement, de restructurer tous nos espaces publics, quartier par quartier, avec la collaboration des habitants.

Christine Vernerey. Un habitat bioclimatique pour la mixité sociale

Quelle est votre première mesure si vous êtes élu ?

Effectuer un état des lieux précis de la situation économique et du patrimoine de la commune sera la première mesure que je prendrai. Pour cela, je ferai procéder à un audit financier et à un recensement du patrimoine de la ville afin d’avoir un point de départ concret. Ce bilan me servira également à faire des comparaisons régulières et suivre ainsi l’évolution de la situation financière et du patrimoine communal tout au long de mon mandat.

Pourquoi seriez-vous un bon maire d’Espalion ?

Parce que je suis dynamique et pragmatique, je suis le maire dont Espalion a besoin. J’ai un grand sens de l’intérêt collectif et du travail en équipe. Forte de l’expérience d’un premier mandat au cours duquel j’ai suivi consciencieusement tous les dossiers, je serai à même d’être immédiatement opérationnelle. Mon objectif est d’assurer le rayonnement d’Espalion dans tous les domaines, économique, culturel et social. J’administrerai la commune, dans la plus totale transparence, selon trois grands principes : écouter, agir et rendre compte.

Définissez Espalion en trois mots ?

Espalion carrefour du Nord-Aveyron ; pilote du territoire ; cité du bien vivre.

Quelle action phare en matière d’urbanisme/cadre de vie ?

En matière d’urbanisme, je créerai un éco-lotissement : habitat bioclimatique. Il s’agit de proposer un lieu de vie permettant d’assurer la mixité sociale et intergénérationnelle. Ce lotissement comprendra une partie destinée aux seniors (logements adaptés, salle de convivialité…), une partie pavillonnaire destinée aux primo-accédants et une partie locative pour des séjours de courte durée composée de petits appartements à destination des stagiaires et travailleurs saisonniers ou en contrats à durée déterminée. Sa localisation, la plus proche possible du centre-ville, sera étudiée en fonction de notre bilan patrimonial.

Guillaume Septfonds. La réintégration au parc naturel régional de l’Aubrac

Quelle est votre première mesure si vous êtes élu ?

La première décision sera de demander l’intégration de la commune d’Espalion au Parc Naturel Régional de l’Aubrac.

Pourquoi seriez-vous un bon maire d’Espalion ?

Espalionnais depuis toujours, je connais bien nos forces, nos atouts, je saurai les exploiter pour que la commune soit plus dynamique et attractive.

Je serai à l’écoute et disponible pour chacun des habitants de la commune afin d’améliorer leur quotidien. Chaque Espalionnais pourra participer à la vie de la commune en étant à l’initiative de projets.

Mon expérience du monde associatif m’a permis de coordonner et fédérer des bénévoles et des partenaires autour de projets. Je crois aux valeurs du travail collectif, à la transparence, au partage et à la cohésion.

Définissez Espalion en trois mots ?

Attractive, transparente et unie.

Espalion possède des atouts et peut redevenir un carrefour économique. Nous travaillerons en bonne intelligence avec la communauté des communes, le parc naturel régional de l’Aubrac, et en transparence avec les habitants. Notre gouvernance sera partagée et collégiale. De plus, l’avenir d’Espalion passe par une solidarité et une unité.

Quelle action phare en matière d’urbanisme/cadre de vie ?

Nous aménagerons et sécuriserons les entrées du bourg et des villages (aires de covoiturage, parkings, voies cyclables, signalétique, vidéo protection…) Ceci viendra en complément de l’étude de revitalisation de centre-bourg qui ne nous est aujourd’hui pas accessible, malgré nos sollicitations auprès de la municipalité. Nous prendrons connaissance des constats et préconisations de cette nouvelle étude ainsi que des conclusions de l’étude sur le même objet et les enjeux de la déviation menée en 2010 et qui n’a pas été considérée. Cela nous permettra de travailler efficacement et en responsabilité.

Olivier Courtil
Voir les commentaires
L'immobilier à Espalion

74900 €

Appartement de Type 3, d'une surface de 77 m2 environ, actuellement agencé [...]

350000 €

Dans le centre ville d'espalion, bel immeuble en pierre, traversant, compre[...]

116600 €

L'appartement offre 37m2 habitables et se constitue d'une chambre, une sall[...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir