Rodez : le tabac-presse de la place d’Armes a fait peau neuve

  • Richard Salabert avec sa compagne Desi et Ilda, sont ravis.
    Richard Salabert avec sa compagne Desi et Ilda, sont ravis. Repro CPA
Publié le

Commerce emblématique de la ville, il a rouvert ses portes hier après une belle cure de jouvence.

Une devanture rappelant les couleurs de la cathédrale, un intérieur stylisé et chaleureux qui s’appuie sur cette couleur noire que l’on connote volontiers à Pierre Soulages, c’est avec beaucoup de goût que Richard Salabert a fait refaire son tabac-presse à la tête duquel il est depuis six ans.

Un tabac-presse qui avait vu le jour dans les années 80, sous la houlette d’un certain Jacques Asmaker.

Alors qu’il avait repris le PMU, qui est aujourd’hui La Compagnie, ce dernier aménagea ce local qui jouxtait sa brasserie en bureau de tabac. Pour en faire une affaire très florissante. Incontournable sur le Piton.

Reste que d’un point de vue mobilier, rien n’avait bougé depuis donc près de 40 ans, dans ce commerce. " C’était du sur-mesure très, très bien fait, glisse Richard Salabert, mais cela vieillissait ".

Si bien que tout a été refait de fond en comble moyennant près de quinze jours de travaux. Avec à la clé un réaménagement qui rend la boutique bien plus spacieuse.

"Ce que je souhaitais avant tout, c’est quelque chose de chaleureux, permettant de maintenir deux notions auxquelles nous tenons : le service et la convivialité", précise le maître des lieux, ravi du résultat et qui ne tarit pas d’éloges sur le travail réalisé par les artisans du coin.

Il n’empêche qui si le décorum a changé, derrière le comptoir, rien n’a bougé ! Le sourire et le petit mot sympa de Richard, Desi et Ilda sont toujours là.

Quant à la boutique en elle-même, elle garde ses horaires dignes d’un commerce de proximité (6 h 30 – 19 h 30 du lundi au samedi et le dimanche matin), on y trouve toujours les services d’un bureau de presse… On notera également qu’en matière de tabac que l’enseigne fait figure de référence dans le département avec sa belle cave à cigares.

Hier, les clients impatients de retrouver leur tabac-presse ont visiblement apprécié la mue. C’est reparti pour 40 ans !

Philippe Routhe
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

668 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE- Appartement rénové en centr[...]

111000 €

A VENDRE RÉSIDENCE VICTORIADans une Résidence neuve au coeur du quartier de[...]

156000 €

RARE A RODEZ. Cet appartement de type 3 en duplex est situé en hyper centre[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir