Coronavirus : la compagnie Amélia contrainte d'annuler plusieurs rotations entre Rodez et Paris

  •  La compagnie Amélia assure les liaisons entre Rodez et Paris depuis le 20 janvier.
    La compagnie Amélia assure les liaisons entre Rodez et Paris depuis le 20 janvier. / /
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Fortement impactée par la crise du coronavirus, la compagnie Amélia a décidé de réduire ses rotations entre Rodez et Paris jusqu'au 29 mai.

"Plus personne ne voyage..." Depuis l'apparition du coronavirus, les compagnies aériennes sont presque à l'arrêt. Amélia n'échappe pas à la règle. Arrivée fin janvier pour assurer la liaison Rodez-Paris, la société a annoncé, ce vendredi, des mesures fortes : jusqu'à fin mai, elle annulera plusieurs liaisons vers et au retour de la capitale.

Deux rotations en semaine, une le week-end

Désormais, seuls deux allers-retours seront possibles : à 6h45 et à 18h15 au départ de Rodez et à 8h35 et 20h10 au départ d'Orly. Le week-end, seule la rotation du dimanche soir est maintenue. "Depuis une semaine, on n'a plus personne dans les avions. Les annulations s'accumulent, des gens ne se présentent pas à l'enregistrement, cela ne sert à rien de voler davantage", ont indiqué les représentants de la compagnie, triste de voir ce vendredi matin encore un vol avec seulement quatre passagers à bord... Depuis l'apparition du virus, le taux de remplissage des vols est passé de 50-52% à 10-15%. 

Pour Jean-François Galliard, président du conseil départemental et du syndicat mixte de l'aéroport, "à situation exceptionnelle, réaction exceptionnelle". Quant aux conséquences économiques d'une telle crise pour la compagnie Amélia, nouvelle venue sur les vols intérieurs réguliers, ses représentants se veulent plutôt rassurants :  "On ne peut pas encore véritablement savoir. Nous, on souhaite s'inscrire dans la durée ici. On l'a déjà dit et on ne dérogera pas à cette règle. En réduisant le nombre de vols, on réduit les coûts et cela nous permet de préparer le futur au mieux possible". Une touche d'optimisme dans une crise qui s'annonce déjà sans précédent pour l'aviation.

À noter que les voyageurs ayant déjà réservé leurs billets d'avion, sur les rotations désormais annulées, peuvent d'ores et déjà se rapprocher de la compagnie pour trouver une solution. 

Mathieu Roualdés
Voir les commentaires
Réagir