Une soirée solidaire avec le Relais paroissial

  • Les participants ont dégusté une soupe préparée par les membres du groupe Solidarité de la paroisse Saint-Jacques Dourdou et Dazes.
    Les participants ont dégusté une soupe préparée par les membres du groupe Solidarité de la paroisse Saint-Jacques Dourdou et Dazes.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Comme chaque année, après la cérémonie des Cendres qui, pour les catholiques, ouvre la période des quarante jours de carême, le groupe Solidarité de la paroisse Saint-Jacques Dourdou et Dazes a organisé une rencontre autour d’une soupe partage préparée par les membres du groupe.

Après la dégustation, un temps d’échange a permis de présenter les actions du CCFD Terre Solidaire.

Le CCFD agit contre toutes les formes d’injustices et œuvre pour que chacun voit ses droits fondamentaux respectés : manger à sa faim, vivre de son travail, habiter dans un environnement sain, choisir le lieu où construire sa vie… Cet engagement pour plus de justice et de solidarité prend racine dans l’Évangile et la pensée sociale de l’Église.

Comment faire preuve de sobriété dans un monde où nous sommes sans cesse invités à consommer ? Comment protéger notre maison commune ? Le CCFD propose cette année un acte par jour sur des thèmes "consommer moins et mieux se nourrir, faire un geste de générosité, consommer en respectant la nature, Limiter son empreinte écologique…" Au cours du débat quelques actions pour nos vies quotidiennes en cette période de carême et tout au long de l’année ont été évoquées : covoiturer, utiliser les restes, économiser l’électricité et l’eau, acheter local et consommer des produits de saison, ne manger qu’un bouillon le soir, cultiver son jardin.

"Moins de bien, plus de liens" : le groupe Solidarité avait invité les deux familles syriennes, arrivées à Villecomtal en 2019, à participer à cette soupe partage, occasion de faire connaissance et d’échanger, malgré les difficultés de la langue.

Cette année la campagne nationale du CCFD vise à promouvoir l’agroécologie paysanne et solidaire en réponse à l’urgence environnementale et climatique et invite des témoins du monde entier engagé dans la transition écologique et sociale.

Un partenaire dayak, peuple indonésien de l’île de Bornéo, interviendra sur la déforestation le 17 mars à 20 h 30 à Curan.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Villecomtal

49000 €

BAISSE DE PRIX Secteur Vallon: Maison de village de type 4 d'environ 90[...]

68000 €

Secteur de Villecomtal - découvrez cette maison au gros potentiel de 136m² [...]

320 €

Villecomtal centre, appartement T2 meublé de 25m² situé au RDC d'un petit c[...]

Toutes les annonces immobilières de Villecomtal
Réagir