Lucienne Ginestet a soufflé ses cent bougies à Sainte-Anne

Abonnés
  • Mme Ginestet assise, entourée des membres de sa famille, du maire, de la directrice et du président de Sainte-Anne.
    Mme Ginestet assise, entourée des membres de sa famille, du maire, de la directrice et du président de Sainte-Anne.
Publié le

Même s’il est de moins en moins rare de fêter un ou une centenaire, allongement de la vie oblige, célébrer les 100 ans d’une résidante de la maison de retraite d’une résidente de la maison de retraite Sainte-Anne à La Primaube reste un évènement peu habituel.

Après Marguerite Roblot en février 2019, c’était au tour de Mme Lucienne Ginestet. À cette occasion, la directrice Catherine Labarbarie avait organisé une sympathique manifestation à l’heure du goûter en présence de quelques membres de sa famille, des résidants et du personnel, du maire Jean-Philippe Sadoul et de Philippe Pecqueur, président du conseil d’administration.

Au cours de cette petite fête, Catherine Labarbarie lui a rendu hommage : "Mme Ginestet, un bébé est né à Lax le 5 mars 1920 à 7 heures du matin. Une centenaire est fêtée le 5 mars 2020. De Baraqueville à La Primaube, il n’y a que quelques kilomètres. Mais du jour de votre naissance à aujourd’hui il y a des milliers de jours… et un siècle ! Un siècle d’évolutions extraordinaires sur tous les plans et en particulier dans l’agriculture, votre secteur d’activité. Vous vous êtes adaptée à la modernité et les années sont passées, dans la discrétion et le service des autres. Après 99 printemps à domicile, vous êtes avec nous à Sainte-Anne très entourée par votre famille qui vous rend visite tous les jours. Ici aussi, vous vous êtes bien adaptée et nous sommes heureux de vous avoir parmi nous. Nous sommes contents de pouvoir vous accompagner et de passer avec vous le cap encore exceptionnel des 100 ans. Voici quelques fleurs pour vous dire notre respect, notre amitié et vous souhaiter un très joyeux anniversaire !"

Après les vœux de bonne santé de Jean-Philippe Sadoul et au son de l’accordéon de René Ollivier et de Bernard Lacombe, les participants ont entonné "Joyeux anniversaire Mme Ginestet" sous des applaudissements. On n’a pas tous les jours 100 ans !

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Luc-La-Primaube

160000 €

A VENDRE RESIDENCE HELIOSDans une Résidence neuve à proximité du rond-point[...]

490 €

Situé au centre de La Primaube, appartement de type 3, dans petit collectif[...]

550 €

LA PRIMAUBE, situé à proximité de la place de l'étoile, dans une copropriét[...]

Toutes les annonces immobilières de Luc-La-Primaube
Réagir