Aveyron : les commerces sont, eux aussi, victimes de l’épidémie

Abonnés
  • Les « drive » et les supermarchés sont pris d’assaut depuis vendredi. Et les rayons ne désemplissent pas de monde.
    Les « drive » et les supermarchés sont pris d’assaut depuis vendredi. Et les rayons ne désemplissent pas de monde. Mathieu Roualdés / CP / Mathieu Roualdés
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Depuis le passage au stade 3 de l’épidémie, de nombreux lieux et commerces ont été contraints de fermer. Et si cela ne suffisait pas, la frénésie a déjà envahi les rayons des super et hypermarchés.

La vie des commerces et des restaurateurs est chamboulée depuis les mesures de fermetures prises par le gouvernement. Et avec, entre autres, les restaurants et les bars fermés depuis samedi minuit, nombreux sont ceux qui s’inquiètent pour la nourriture. Déjà vendredi matin, au lendemain de la première vague de décisions gouvernementales, une foule se ruait vers les grandes surfaces avant même leur ouverture. Les rayons des supermarchés se vident, notamment de denrées non périssables et de papier hygiénique, mais sont vite remplis à nouveau. Et si l’épidémie n’était, à la base, que virale, elle commence à toucher bien plus que le système immunitaire des consommateurs.

Les restaurateurs s’adaptent

Après les établissements scolaires, ce sont les restaurants et les cafés qui ont dû se plier aux mesures exceptionnelles dues à l’épidémie de coronavirus. Mais les restaurants ne sont pas à l’arrêt pour autant. Les consignes données ce week-end leur interdisent effectivement d’accueillir du public, mais pas de préparer à manger. Ils peuvent assurer la vente et la livraison de leurs plats. A Rodez, par exemple, le Comptoir du Burger assure, depuis hier, les livraisons de ses burgers, bien que le local soit fermé.

Et cela ne concerne pas que les plus grandes villes du département ! À Cassuéjouls, l’emblématique bar-restaurant Chez Colette ne se laisse pas abattre. L’établissement propose des plats à emporter, et même la possibilité de livraison.

Des commerces solidaires

Et comment font ceux qui n’ont pas prévu de vente à emporter mais qui ont leurs frigos pleins ? La brasserie La Compagnie a, elle, opté pour la vente de ses stocks sous forme de panier. Hier, sur leur terrasse, les gérants de la brasserie ruthénoise écoulaient le contenu de leurs placards au prix de cinq euros le panier. Légumes, fruits, herbes aromatiques, brownies, meringues et même pizzas ! Plutôt que de jeter, ils ont préféré vendre tout ce qu’ils ne pourront pas cuisiner, à petit prix. Et ce qui n’aura pas été vendu sera donné à des associations.

Il n’y a pas que les restaurants qui s’adaptent. Au vu des réactions frénétiques à l’échelle du pays, et même du département, des commerces alimentaires prennent les devants. Depuis hier, l’Intermarché de Bozouls ouvre de manière exceptionnelle de 8 heures à 8 h 30. Cette amplitude d’horaire est réservée aux personnes vulnérables : personnes âgées de plus de 70 ans, personnes atteintes d’une pathologie grave, et femmes enceintes.

Les "drive" pris d’assaut

Autre conséquence de l’effet "Coronavirus", les "drive" de supermarchés sont littéralement pris d’assaut. Que ce soit à Intermarché, Leclerc ou Super U, c’est un véritable rush. À Leclerc, les commandes sont passées du simple au double et la file d’attente s’allonge devant le "drive". Même constat à Intermarché : "Nous sommes passés de 30 à 100 commandes d’un coup ", relate un employé. Le personnel a été redéployé pour mieux faire face à la demande. Et ce, alors que les rayons des magasins se vident à vue d’œil. Et les clients sont poussés, un peu à leur insu, à remplir un peu plus leur chariot. "J’étais venue pour faire des courses normales, mais l’ambiance dans le magasin me pousse à acheter plus" témoigne une cliente, à Intermarché. Pour autant, unanimement, on fait également savoir qu’il n’y aura aucun problème d’approvisionnements. Encore faut-il laisser le temps au magasinier de garnir à nouveau les rayons.

Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

363 €

Dans un quartier calme de Rodez à proximité du centre ville. Très beau T1 b[...]

289 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE Agréable studio en coeur de[...]

492 €

APPARTEMENT SITUE RUE VIEUSSENS PROCHE MULTIPLEX DANS RESIDENCE CALME ET EN[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir