Covid-19 : « la situation se détériore très vite »

  • Covid-19 : « la situation se détériore très vite »
    Covid-19 : « la situation se détériore très vite »
Publié le

Invité sur France Inter ce matin, le directeur général de la Santé Jérôme Salomon a fait part de son inquiétude face à la situation de l'épidémie de coronavirus en France, avec un nombre de cas qui « double tous les trois jours ». Il demande à tous les Français de se mobiliser. Le président de la République s'exprimera ce soir à 20h.

« Beaucoup de gens n’ont pas compris qu’il faut rester à domicile. ». C’est l’amer constat dressé ce matin par le Pr Jérôme Salomon, directeur général de la Santé (DGS), sur l’antenne de France Inter. « Nous avons tous un rôle majeur à jouer en respectant les consignes et les gestes barrières (comme se laver les mains, ndlr), et en diminuant massivement ses contacts. » 

A quelques heures d’un nouveau conseil de défense organisé ce lundi par le président de la République – qui prendra la parole ce soir –  le DGS a expliqué que l’objectif était désormais pour chacun de réduire au maximum le nombre de personnes croisées dans une journée. « Nous pouvons tous véhiculer le virus sans le savoir, nous pouvons être porteur, et donc transmetteur. » 

Les jeunes aussi 

Il a également infirmé l’idée selon laquelle les personnes âgées en situation de comorbidité seraient les seules concernées : « La moitié des personnes en réanimation ont moins de 65 ans. Un peu plus de 10% des décès concernent des moins de 65 ans. On observe peu de cas chez les mineurs, mais, à partir de 25 ou 30 ans, il y a des formes de plus en plus sévères, et sans forcément de pathologie grave sous-jacente. » 

Face au risque de saturation du système hospitalier, le Pr Salomon a enfin lancé un appel à « la mobilisation générale contre ce virus et pour faire barrière. (…) On voit que l’on peut très rapidement arriver à la saturation d’un hôpital s’il n’y a pas d’application des mesures barrières. Plus il y a de malades, plus il y a de cas graves. » 

« Je voudrais que nos concitoyens se rendent compte qu’il y a des centaines de personnes qui sont malades, en réanimation et que les soignants poussent un cri d’alarme, demandant que les Français les aident. » 

Point épidémiologique : Au 15 mars, la France comptait 5 423 personnes contaminées par le virus SARS-CoV-2. Au total, 127 personnes sont décédées. Dans le monde, ce sont désormais 151 363 personnes qui sont infectées, et 5 758 sont décédées des suites du Covid-19. A Wuhan, foyer primaire de l’épidémie en Chine où des mesures drastiques de confinement ont été mises en œuvre le 23 janvier – trois semaines après l’apparition du virus, la situation s’améliore nettement : entre une dizaine et une vingtaine de nouveaux cas confirmés chaque jour, contre environ 2 000 nouveaux cas quotidiens au plus fort de l’épidémie dans le pays.

Destination Santé
Voir les commentaires
Réagir