Sylvie Bosc a eu le coup de foudre pour la Louisiane

  • Sylvie Bosc a eu le coup de foudre pour la Louisiane
    Sylvie Bosc a eu le coup de foudre pour la Louisiane
  • Sylvie Bosc a eu le coup de foudre pour la Louisiane
    Sylvie Bosc a eu le coup de foudre pour la Louisiane
  • Sylvie Bosc a eu le coup de foudre pour la Louisiane
    Sylvie Bosc a eu le coup de foudre pour la Louisiane
  • Sylvie Bosc a eu le coup de foudre pour la Louisiane
    Sylvie Bosc a eu le coup de foudre pour la Louisiane
Publié le

Zoom sur la photographe Sylvie Bosc qui revient de l’International blues challenge, à Memphis, Tennessee, United-States…

Comme chaque année depuis maintenant cinq saisons, la photographe de Saint-André-de-Najac, Sylvie Bosc, revient d’un périple aux États-Unis, sur les terres du blues, avec une étape incontournable à Memphis. Le blues, avec la photo, c’est l’autre passion de Sylvie Bosc, spécialiste des clichés de musiciens de scène mais pas que… La jeune femme multiplie les expériences et les expositions, qui évoluent d’ailleurs en permanence, au gré de ses séjours américains. Après Castres, où elle a accroché ses photos à l’occasion du festival Autan de blues, elle ira enchanter la Semaine du blues de Gujan-Mestras, en Gironde, fin avril, (on croise les doigts), où devrait être également présenté le film documentaire de son complice Étienne Mortini. Elle y apparaît Nikon collé à l’œil. "C’est en quelque sorte, la restitution de mes regards". Entre-temps, la photographe a dirigé des sessions de photographies de scène et elle espère bien continuer dans ce registre. Et de s’enthousiasmer : "ça s’est superbien passé avec les stagiaires !"

Imprégnation française

La venue à ses côtés d’une agent artistique, Christelle Contard, va l’aider à évoluer dans son métier, elle en est persuadée. Tout comme les nouvelles rencontres professionnelles qu’elle multiplie.

Mais elle n’a pas attendu la collaboration avec l’agence KBKC artistes pour se remettre en question et tâter à d’autres facettes de la photographie. "Je sors de ma zone de confort", confie-t-elle, excitée toujours pour aller de l’avant.

De son séjour américain en février, Sylvie Bosc revient avec un coup de foudre pour la Louisiane et la Nouvelle Orléans. "Je me suis éclatée, j’ai adoré la mixité, les couleurs, les gens, si différents, et le Bayou… Pour un photographe, c’est génial, on sent vraiment l’imprégnation française là-bas", raconte-t-elle. En Aveyron, c’est aussi la rencontre avec un designer d’une ligne de jeans made in Villefranche qui matche et voilà Sylvie Bosc en train de photographier en studio une ligne de vêtements de prêt à porter. Sacré challenge relevé haut l’appareil où elle fait raconter une histoire à un pantalon… "J’ai adoré cette expérience, ça m’a donné la patate".

Légende du blues

Bref une année 2020 qui démarre sur les chapeaux de roues et malgré la crise que vont traverser tous les artistes pour cause de nombreuses annulations liées à l’épidémie de Covid-19, Sylvie Bosc tente de rester positive.

Elle garde en mémoire une rencontre extraordinaire du début d’année à Jackson, dans le Mississippi, avec Bobby Rush, 83 ans, personnalité mondiale du blues.

Pas de mots pour décrire l’envolée de l’artiste de se retrouver en présence de cette légende vivante mais des photos, encore et toujours.

Internet : www.sylbmonoeil.com, Facebook ou tel 06 12 48 43 73

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

145000 €

Proche de toutes les commodités à pied, appartement T3 duplex traversant 72[...]

425 €

A LOUER TRES AGREABLE T2/T3 D'UNE SURFACE DE 65 M2 SITUE EN 1er ETAGE D'UN [...]

1050000 €

BIEN HISTORIQUE ! ANCIENNE BANQUE DE FRANCE. Immeuble de 2 434 m2 (en surfa[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir