Virus: des "règles" de livraison de repas plus contraignantes pour les livreurs que les plateformes

  • Les "règles" de livraison de repas sont plus contraignantes pour les livreurs que les plateformes dans le cadre de la pandémie de coronavirus.
    Les "règles" de livraison de repas sont plus contraignantes pour les livreurs que les plateformes dans le cadre de la pandémie de coronavirus. Tolga AKMEN / AFP / Tolga AKMEN / AFP
Publié le / Mis à jour le S'abonner

(AFP) - Désinfecter les cuisines, aménager une zone de récupération des plats éloignée, les déposer à deux mètres du client: le gouvernement a édicté lundi des règles pour la livraison de repas à domicile plus contraignantes pour les livreurs et les restaurateurs que pour les plateformes.

Ce "Guide des précautions sanitaires à respecter dans le cadre de la livraison de repas à domicile" à destination de plateformes telles que Deliveroo ou Uber Eats, de leurs travailleurs et des restaurateurs, avait été promis la veille par le ministre de l'Economie Bruno Le Maire et a été publié lundi par Bercy.

Car si tous les restaurants du pays ont fermé leurs portes samedi à minuit, jusqu'au 15 avril, la vente à emporter et la livraison sont maintenues, mais cette dernière doit se faire "sans contact" pour protéger préparateurs des repas, livreurs et clients, selon le gouvernement.

Pour cela, le restaurateur doit aménager une "zone de récupération" des repas, "distincte de la cuisine", pour éviter tout contact entre cuisiniers et livreurs, et faire appliquer les "gestes barrières" (se laver souvent les mains, tousser dans son coude, ne pas se serrer la main) au personnel, lequel ne doit pas se rendre au travail en cas de symptômes (fièvre, toux...).

Enfin, le restaurateur doit apporter "une attention particulière" au "nettoyage et à la désinfection de toutes les surfaces et ustensiles en contact avec la nourriture", et veiller à ce que les sacs contenant les repas soient "correctement fermés".

De leur côté, les livreurs sont tenus de respecter la procédure de "livraison sans contact: déposer leur sac ouvert pour que le personnel du restaurant y place directement le repas, puis une fois arrivés au domicile du client, prévenir ce dernier en sonnant puis "partir immédiatement" ou s'écarter au minimum de "deux mètres de la porte".

Les livreurs doivent aussi "appliquer en permanence" les "gestes barrières", arrêter de travailler s'ils ont les symptômes du Covid-19, respecter une distance d'un mètre entre eux en attendant une commande et "régulièrement nettoyer le matériel de livraison à l'aide de lingettes désinfectantes", en particulier "les zones en contact avec les mains". 

En revanche les plateformes de livraisons de repas, elles, sont juste invitées à "rappeler expressément" aux restaurateurs, aux livreurs et aux clients, les "gestes barrières". Le guide ne mentionne ni fourniture de masques, ni de gel hydroalcoolique aux livreurs, par exemple, ni contrôle des distances observées par les livreurs.

S'il se transmet principalement par les postillons ou le contact des mains non lavées, le virus survit "quelques heures sur les surfaces et les mains, voire les objets manipulés", et même "quelques jours" en "milieu humide", rappelle le gouvernement.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir