Aveyron : sept crèches réquisitionnées pour le personnel soignant

Abonnés
  • La maison de l’enfance, rue Planard fait partie du dispositif départemental.
    La maison de l’enfance, rue Planard fait partie du dispositif départemental.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

La préfecture a saisi six structures d’accueil, à travers tout le département, pour garder les enfants du personnel soignant mais également le personnel en prise directe avec la gestion de crise du coronavirus.

Comme tout le monde l’admet, le personnel soignant doit rester prioritaire pour la garde des enfants, afin qu’il puisse intervenir efficacement. Pour ce faire, la préfecture de l’Aveyron a pris des mesures pour les aider dans ce sens.

Qui est concerné ? Il s’agit d’abord des personnels travaillant en établissement de santé, qu’il soit public ou privé, dans les hôpitaux, les cliniques, les soins de suite et de réadaptation (SSR), les centres de santé… Par ailleurs, les personnes travaillant en établissements médico-sociaux pour personnes âgées et personnes handicapées, comme les maisons de retraite, les Ehpads, l’Unité de soins de longue durée (Usld), les foyers d’autonomie, les IME, les maisons d’accueil spécialisées (MAS), les services de soins à domiciles (comme les infirmières), les foyers d’accueil médicalisés (FAM).

Sont également visés par cette organisation, les professionnels de santé et médico-sociaux de ville : médecins, infirmiers, sages-femmes, pharmaciens, aides-soignants, transporteurs sanitaires, biologistes, auxiliaires de vie pour personnes âgées et personnes handicapées…

D’autres catégories, auxquels on ne pense pas sont évidemment concernées. Il s’agit par exemple des personnels chargés de la gestion de l’épidémie des agences régionales de santé (ARS), des préfectures et ceux affectés à l’équipe des agences régionales de santé, en général, toutes personne affectée à l’équipe nationale de gestion de la crise.

Pour accéder à ces gardes, il faut qu’au moins un parent, dans le couple, travaille dans ces secteurs répertoriés dans l’arrêté.

Les services de l’État se réservent le droit de faire évoluer la liste des métiers concernés par ces gardes spéciales. Ces mesures ont été prises par arrêté jusqu’au 15 avril et dans la perspective d’une amélioration de la situation sanitaire que travers le pays.

Aux quatre coins de l’Aveyron

Six établissements sont réquisitionnés par la préfecture pour y placer les enfants du personnel soignant et ce afin de préserver "les activités indispensables à la continuité de la vie dans la Nation dans le département de l’Aveyron". A Decazeville, c’est La Capirole (maison de la petite enfance) du bassin Decazeville-Aubin qui est retenue. A Rodez, il s’agit du multi-accueil Les lutins (maison de l’enfance, rue Planard). A Millau, le pôle petite enfance est (16, rue Mathieu Prevot) est réquisitionné. À Onet-le-Château, la crèche municipale Les bouts de choux (boulevard des Capucines), à Saint-Affrique, la crèche Les Pitchous (plateau de la gare,), à Villefranche-du-Rouergue, le mutli-accueil municipal la cabane aux doudous et la crèche parentale l’île aux trésors sont ouverts au personnel soignant.

Salima Ouirni
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

7000 €

Vous trouverez cet emplacement de parking au deuxième sous-sol d'une réside[...]

65 €

Garage avec un accès aisé, il est situé dans la Résidence Les Terrasses de [...]

365 €

Rodez, appartement meublé de type 1 de 31m² situé au 1ème étage, composé d'[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir