Des fleurs pour Lacim : l’association donne des nouvelles des villages aidés

Abonnés
  • Des ventes d’œillets par les bénévoles locaux.
    Des ventes d’œillets par les bénévoles locaux.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Dimanche 15 mars à la sortie de la messe, sur la place de la République et au parking U Express. Le groupe local Lacim (Les Amis d’un coin de l’Inde et du monde) proposait des œillets pour soutenir des projets de développement au Mali et au Bangladesh.

Malgré la situation difficile au Nord Mali, les permanents locaux Lacim sont restés en contact avec le village Bobowel où des projets prometteurs avaient été lancés au niveau agricole : mise en place de fosses à compost pour une agriculture durable, maraîchage, équipement de petit matériel agricole, moulin à grains et décortiqueuse pour les femmes.

Au Bangladesh, Lacim travaille sur le terrain en collaboration avec une association humanitaire bangladeshi qui accompagne particulièrement le village Megmair, sur des projets essentiels tels l’habitat, l’élevage, la scolarisation, les soins de santé, l’accès à une eau potable sans arsenic. Autant d’actions solidaires qui améliorent considérablement les conditions de vie de ces familles très démunies mais qui, surtout, les rendent plus responsables et autonomes pour sortir de la précarité extrême.

La quasi-totalité des projets, (98 %), est financée, en interne, par les versements réguliers ou épisodiques de ses fidèles adhérents et donateurs. Pour bien fonctionner, Lacim, en plus de ses nombreux bénévoles, a besoin d’une structure minimale au siège national à Croizet (42) et aux quatre coins du monde avec des relais et des permanents qui font sur place un suivi et un accompagnement de pérennisation des projets. Pour payer ses frais de fonctionnement, l’association et les groupes locaux ont organisé cette "opération fleurs" au cœur de l’hiver : cela permet de faire connaître Lacim et d’assurer la continuité de son aide et de son engagement depuis plus de 30 ans. Pour ceux qui souhaitent devenir adhérents et se joindre à cette démarche solidaire : Contacts possibles, à Entraygues, Colette Malvezin ; à Campouriez, Mireille Rigal ou encore : lacim@lacim.fr site internet : www.lacim.fr

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Entraygues-Sur-Truyère

95000 €

A proximité immédiate du centre ville d'ENTRAYGUES, immeuble en pierre comp[...]

95000 €

Immeuble + terrain situé au centre de Entraygues sur Truyère. Cet immeuble [...]

99000 €

Grand appartement T5 situé au premier étage d'une petite copropriété (faibl[...]

Toutes les annonces immobilières de Entraygues-Sur-Truyère
Réagir