Une ouverture de la pêche pas trop pêchue au lac de Saint-Amans

  • Quand on ne prend rien, c’est No Kill, mais on tue quand même le temps.
    Quand on ne prend rien, c’est No Kill, mais on tue quand même le temps.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Il y avait du monde autour du joli lac de Saint-Amans, au matin clair. Des fines gaules, ceux qui aiment déguster la nature et son silence. Ô les senteurs matinales des beaux endroits verdoyants. Il faut les apprécier quand la nuit est passée dessus. L’eau et l’herbe dégagent alors des parfums enivrants. Un vrai cocktail ! On lance. C’est l’heure ! C’est l’ouverture. On attend. La truite n’a qu’à bien se tenir. Près de 10 000 pêcheurs ont ainsi attendu, en Aveyron, pour ce premier grand rendez- vous de la pêche associative. À midi, on attend encore, autour d’une bière. Une prise ici, rien partout, ou si peu. Un pêcheur nous dira "c’est un coup bas". Entendez par là que ce malheureux rentre bredouille. Il a toute la saison pour se refaire, ce chanceux. Le beau temps était là, froid mais lumineux. Mais, frondeuses, les truites couraient encore les rus, dans les sous-bois, et n’étaient pas là. Il y avait de l’ombre, des branches, et une certaine douceur de vivre. Le froid était mordant. Lui, il mordait !

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Panat

390350 €

Batiment en L sur terrain d'un hectare paysagé et clos. Premier bâtiment[...]

495000 €

Dans environnement calme et très agréable avec vue imprenable sur le Lac, m[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Panat
Réagir