Aide à domicile : l'ADMR est aussi en manque de masques

  • L'ADMR continue d'aider les personnes âgées dépendantes durant la période de confinement.
    L'ADMR continue d'aider les personnes âgées dépendantes durant la période de confinement. /
Publié le / Mis à jour le S'abonner

L'association continue ses interventions à domicile auprès des personnes fortement dépendantes et a besoin de masques pour équiper ses auxiliaires de vie sociale.

L'ADMR (Aide à domicile en milieu rural) poursuit son activité pendant la période de confinement. Même si 1000 de ses 1500 salariés dans le département ont été placés en chômage partiel, les auxiliaires de vie sociale continuent de passer chez les personnes âgées les plus dépendantes, celles qui ont besoin d'aide pour s'habiller, se nourrir, se coucher, etc.

Seulement, la fédération d'associations est peu équipée en masques de protection. "Comme le personnel hospitalier, nous faisons partie des professionnels à haut risque. Nous passons d'une maison à une autre, chez des personnes très fragiles", alerte Nicole Cristofari, présidente de l'ADMR en Aveyron.

"Nous estimons qu'il faudrait environ 25 000 masques pour la période de 15 jours de confinement", poursuit-elle. Mais pour l'instant, l'association est bien loin du compte. "On a eu quelques masques FFP2, mais on les a distribués à des personnes qui devaient s'occuper d'une personne âgée positive au coronavirus, précise Nicoles Cristofari. Pour le reste, on fait avec des masques chirurgicaux, qui ne protègent pas suffisamment. Mais si on en a 1000, c'est bien le grand maximum."

Le besoin est d'autant plus important que les auxiliaires de vie sociale ont vocation à fréquenter des personnes à risque. "Normalement, on devrait être livré en masques à partir de demain (lundi 23 mars)", positive la présidente. Reste à savoir si la quantité sera suffisante pour permettre aux salariés de l'ADMR d'exercer leur activité en toute sécurité.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir