Anciens ou futurs, mais toujours présents, les maires de l'Aveyron font dans le provisoire

  • Le report du 2e tour a suspendu le temps dans les mairies.
    Le report du 2e tour a suspendu le temps dans les mairies. Repro CP / / Repro CP
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Le report du second tour des municipales et de l’installation des nouveaux conseils municipaux créée une situation inédite.

De par le report du second tour des élections municipales et de l’installation des nouveaux conseils municipaux, il se trouve un certain nombre de maires, battus au premier tour, ou qui avaient choisi de passer la main, ou qui sont dans l’attente du second tour pour être élus ou bien battus, qui vont devoir assumer la fonction jusqu’au mois de juin probablement.

En Aveyron, ils sont quelques dizaines dans cette situation inédite et quelque peu perturbante. Car à écouter les discours empruntés de quelques-uns, au demeurant peu enclins à s’exprimer sur le sujet (pour ne pas écrire réticents), cette période n’est pas abordée de manière très sereine.

Deux mois "problématiques"

Jean-Louis Grimal, président de l’Association d es maires de l’Aveyron, confirme que la majorité de ses collègues amenés à subir ce contexte ne le vivent pas forcément au mieu x.

" On se retrouve dans une position problématique et exceptionnelle, explique celui qui est aussi dans l’attente d’un second tour dans sa commune de Curan. Dans un cadre normal et habituel, cette situation aurait dû durer le temps d’installer les nouveaux conseils municipaux. Là, il va falloir gérer pendant au moins deux mois, si ce n’est pas trois. Je le répète, c’est assez problématique. "

Cela étant, pour les maires aveyronnais concernés qui ont bien voulu donne r un semblant de sentiment, la période qui s’ouvre va en fait tenir en deux mots : affaires courantes. Il va donc s’agir de régler les factures, de payer les salaires, de garder un œil sur ce qui se passe et, le cas échéant, de prendre quelques (très rares) décisions en lien notamment avec la crise sanitaire en cours. "Oui, c’est vrai, glisse Jean-Louis Grimal, les maires, au regard de leur pouvoir de police, sont en capacité de prendre des mesures sans en référer aux conseils municipaux qui, de toute façon, ne se réuniront pas tant que le confinement ne sera pas levé. Pour prendre un exemple, un maire peut et pourra interdire la tenue d’un marché s’il la juge dangereuse, d’un point de vue sanitaire évidemment. Mais ce genre de décisions sera vraiment à la marge."

En attendant, dès ce lundi, l’Association des maires de France organise une visioconférence grand format avec ses membres du pays tout entier pour aborder, notamment, cette "problématique exceptionnelle" des anciens et/ou futurs maires devenus maires provisoires.

Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à Aveyron

42000 €

A VENDRE-Dans petite résidence sécurisée avec ascenseur,interphone, apparte[...]

370 €

A LOUER STUDIO INDEPENDANT ENTIEREMENT MEUBLE ET EQUIPE DANS MAISON A MONTE[...]

138400 €

Idéalement situé dans le centre ville d'Entraygues à proximité de toutes le[...]

Toutes les annonces immobilières de Aveyron
Réagir