La route des Olympiades des métiers passera par la finale à Castelnaudary

Abonnés
  • Le binôme rignacois s’évertue à construire un bassin aquatique.
    Le binôme rignacois s’évertue à construire un bassin aquatique.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

"C’est une compétition de haut niveau qui débouche sur une reconnaissance professionnelle et une embauche de la part d’entreprises à la recherche d’ouvriers qualifiés" a précisé l’enseignant Jean-Marc Volpellier qui avec son collègue Laurent Burguières n’a pas manqué d’encourager ses élèves.

Loris Salles de Druelle qui a obtenu la médaille d’or de Meilleur ouvrier de France (MOF) et Lucas Berruer de Villefranche-de-Rouergue, élève en BTS au lycée ont été retenus pour représenter l’établissement rignacois : " La compétition interne a été rude, les vainqueurs l’ont emporté avec seulement deux points d’avance, c’est dire si le niveau de nos élèves est élevé" a expliqué Laurent Burguières.

Plusieurs étapes

C’était la première étape d’un parcours qui est censé les mener aux prochaines Olympiades des métiers en 2021. Pour la 2e étape, le binôme rignacois a été retenu avec le binôme du lycée de Fonlabour (81), le binôme des Compagnons, le binôme du CFA de Nîmes, le binôme du lycée d’Auzeville et le binôme du centre de formation de Gramat pour la finale de la région Occitanie à Castelnaudary (11) prévue pour le 25 mars mais qui sera bien sûr reportée suite aux récentes mesures gouvernementales. Pour cette troisième étape, le binôme, que les nombreux visiteurs de la journée portes ouvertes ont pu voir à l’œuvre, se prête à un entraînement intensif pour travailler sur la réalisation d’un micro jardin de 4 x 4m. Le jour de l’examen, ce sujet subira une modification d’environ 30 %. Les différentes réalisations sont notées sur des critères objectifs (mesures au millimètre près, cotes, niveau), mais aussi sur des critères subjectifs tels la présentation, la finition, la propreté, le coup d’œil… : "La cohésion du binôme est fondamentale comme dans tous les sports collectifs" précise Jean-Marc Volpellier

Notoriété nationale

Loris et Lucas iront défendre la notoriété nationale du lycée. Cette notoriété, la directrice Anne-Marie Prunet voudrait la conserver : "Il sera difficile de faire mieux, mais il sera aussi difficile de faire aussi bien". On comprend mieux pourquoi l’établissement cultive cette exigence du haut niveau : "On assume le statut de favori, mais comme dans tous les sports, il arrive que le favori se fasse accrocher par l’outsider" a conclu Jean-Marc Volpelier.

Comme le clament les sportifs de haut niveau, ça va se jouer sur des détails !

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Rignac

90000 €

A VENDRE !!Au deuxième étage d'une copropriété récente et à proximité imméd[...]

539 €

LOCATION APPARTEMENT RIGNAC SANS FRAIS D AGENCEUne entrée avec placard, une[...]

86000 €

Home patrimoine immobilier ( ) vous propose un produit rare et recherché s[...]

Toutes les annonces immobilières de Rignac
Réagir