Manger du tofu abaisserait le risque de maladies cardiaques

  • Une consommation régulière, une fois par semaine de tofu pourrait permettre de réduire le risque de troubles cardiaques, mais encore faut-il l'intégrer à une alimentation saine et équilibrée.
    Une consommation régulière, une fois par semaine de tofu pourrait permettre de réduire le risque de troubles cardiaques, mais encore faut-il l'intégrer à une alimentation saine et équilibrée. Amarita / IStock.com / Amarita / IStock.com
Publié le / Mis à jour le S'abonner

(Relaxnews) - Une vaste étude américaine a montré que les aliments comme le tofu, riches en isoflavones, pourraient réduire le risque de maladies du coeur.

Des scientifiques du Harvard Medical School and Brigham and Women's Hospital ont analysé des données concernant plus de 200.000 personnes en bonne santé en début d'étude.

On demanda aux participants de remplir des questionnaires concernant leur alimentation tous les deux à quatre ans, alors qu'on testait aussi leur santé cardiaque.

Leurs résultats, publiés le 23 mars dans la revue Circulation de l'American Heart Association, ont montré qu'après avoir pris en compte les facteurs de risque qui pourraient potentiellement augmenter le risque cardiaque, manger du tofu plus d'une fois par semaine était associé à un abaissement de 18% du risque de maladie cardiaque, en comparaison avec un recul de 12% du risque chez les personnes qui mangeaient du tofu moins d'une fois par mois.

De plus, ce lien semblait particulièrement fort chez les jeunes femmes participant à l'étude, ainsi que chez les femmes post-ménopausées qui ne prenaient pas de traitements hormonaux.

L'auteur principal, Qi Sun a noté que ces résultats étaient comparables aux statistiques émanant de pays tels que la Chine et le Japon, où les individus consomment traditionnellement beaucoup d'isoflavones grâce notamment au tofu, qui est une sorte de fromage de soja. L'auteur a précisé que dans ces pays le risque de maladie cardiaque est plus faible que dans ceux où l'alimentation est plus carnée et faible en légumes.

Il tient à souligner que les bienfaits sur la santé des isoflavones nécessiterait de plus amples recherches.

"Malgré ces résultats, je ne pense pas que le tofu soit la panacée", a noté le professeur Sun. "La qualité de l'alimentation globale reste essentielle, et le tofu peut être une composante très saine."

L'auteur de l'étude a aussi ajouté qu'il n'existait pas de lien de cause à effet entre les isoflavones et le risque de maladies cardiaques, juste une association.

De nombreux autres facteurs peuvent influer sur le développement de telles maladies, comme le manque d'exercice physique, les antécédents familiaux et les habitudes quotidiennes des sujets.

"Par exemple, les femmes plus jeunes qui sont plus actives et sportives ont tendance à adopter une alimentation plus saine, qui pourrait inclure plus d'aliments riches en isoflavones comme le tofu". 

On trouve aussi des isoflavones dans les fèves de soja edamame, dans le pois chiche, les pois cassés, les pistaches et les cacahuètes.

En revanche, aucun lien n'a été trouvé entre le lait de soja (souvent sucré et trop industriel) et un abaissement du risque de maladies cardiaques.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir