Usine Bosch d'Onet : le syndicat CGT refuse la reprise du travail

  • Le site castonétois est pour l'heure à l'arrêt.
    Le site castonétois est pour l'heure à l'arrêt. CPA / CPA
Publié le / Mis à jour le S'abonner

La direction souhaiterait engager des discussion dans le sens d'une réouverture de l'usine.

Alors que la quasi totalité des unités industrielles du département qui travaillent dans le secteur auto sont à l'arrêt (Sam, Snam, Purflux...) en raison de la crise sanitaire du Covid-19, la direction de l'usine Bosch souhaiteraient ouvrir des discussions avec ses salariés afin d'anticiper une reprise de l'activité sur le site d'Onet.

Par la voix de son représentant Yannick Anglarès, le syndicat CGT de Bosch dit clairement refuser cette perspective. "Nous ne voulons pas être la honte de notre ville et du département, nous ne voulons pas suivre des directives seulement dictées par le profit, et nous pensons d'abord à nos familles, aux soignants et aux personnes fragiles", dénonce le syndicat.

Et de demander que la direction de Bosch se "serve des mesures gouvernementales pour maintenir la rémunération des salariés durant la fermeture du site."

La CGT indique par ailleurs que, depuis ce week-end et en réponse à une demande de la préfecture, 700 masques ont été bloqués dans les locaux de l'usine castonétoise et sont "toujours disponibles".

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Onet-Le-Château

373 €

LOCATION APPARTEMENT ONET LE CHATEAU SANS FRAIS D AGENCE- Duplex dans résid[...]

9500 €

Situé à Onet le château, à vendre un emplacement de parking extérieur pour [...]

385000 €

A VENDRE - Cette maison de type 5 d'environ 170 m² est située dans un quart[...]

Toutes les annonces immobilières de Onet-Le-Château
Réagir