"Soul Makossa" de Manu Dibango, itinéraire d'un hit

  • Manu Dibango est décédé en France des suites du Covid-19 à l'âge de 86 ans
    Manu Dibango est décédé en France des suites du Covid-19 à l'âge de 86 ans AFP PHOTO / SEYLLOU / AFP PHOTO / SEYLLOU
Publié le / Mis à jour le S'abonner
-- partages

(Relaxnews) - Le musicien africain s'est éteint à l'âge de 86 ans, frappé par le Covid-19. En plus de fans endeuillés, l'artiste laisse derrière lui un large répertoire musical, dont le morceau le plus connu reste sans nul doute "Soul Makossa".

Né au début des années 1930 au Cameroun, c'est dans les années 1970 que Manu Dibango, connu au civil sous le nom d'Emmanuel Dibango N'Djocké va donner naissance au morceau qui le poursuivra à vie "Soul Makossa". Reconnu après des tournées européennes et africaines et après avoir accompagné les plus grands comme Nino Ferrer, il se tourne vers les autorités de son pays pour le financement d'un 45-tours. Celui-ci supportera l'équipe nationale de football, à l'occasion de la Coupe d'Afrique des Nations qui se tient alors au Cameroun. C'est l'échec. Autant pour le single que pour l'équipe de foot éliminée dès le début de la compétition. Et personne ne parle de la face B du disque, "Soul Makossa".

Regarder Manu Dibango interpréter "Soul Makossa" lors du festival Koroga au Kenya sur YouTube : https://youtu.be/UoMknhybAhU

Mais magie de la musique, le titre va voyager, et devenir un hit aux Etats-Unis et sur le vieux continent. Direction Madison Square Garden de New York, où Dibango fréquente les stars de la soul music américaine peut-on lire sur Universalis.fr. Le site encyclopédique qualifie le morceau d'afro-beat avant l'heure, un terme inventé par le Nigérian Fela Kuti. L'histoire de ce hit ne s'arrêtera pas là. "Quelques années plus tard, le célèbre musicien touche le gros lot en gagnant un procès intenté à Michael Jackson pour avoir plagié les notes de "Soul Makossa" sur "Wanna be startin' something", chanson de son célèbre album "Thriller", rapporte l'AFP en 2014, alors que l'artiste fêtait ses 80 ans.

Affaire qui s'était envenimée, quand Jackson avait autorisé Rihanna a utilisé le titre sur un de ses tubes planétaires "Please, Don't Stop The Music". On retrouvera aussi le morceau samplé sur "Déjà Vu", interprété par Beyoncé et Jay-Z.

Regarder le clip de "Please, Don't Stop The Music" de Rihanna sur YouTube : https://youtu.be/yd8jh9QYfEs

L'année dernière Manu Dibango avait célébré ses 60 ans de carrière au Grand Rex à Paris.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir