Coronavirus

Dr Gérard Rohmer : "Certains ne peuvent pas imprimer les règles d'un tel confinement"

  • "Restez chez vous, aidez nous, sauvez des vies" : le message du personnel soignant de l'hôpital Sainte-Marie.
    "Restez chez vous, aidez nous, sauvez des vies" : le message du personnel soignant de l'hôpital Sainte-Marie. / /
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Alors que plusieurs hôpitaux psychiatriques de l'Hexagone ont tiré la sonnette d'alarme et fait part de leur désarroi ces derniers jours, l'hôpital Sainte-Marie de Rodez est également sur le pied de guerre. Et s'attend, lui également, à un afflux de patient dans les prochains jours. Car comme nous l'a indiqué le psychiatre et médecin chef de l'unité UADO, Gérard Rohmer, dans un entretien à lire dans notre prochaine édition : "Un confinement prolongé peut être source de stress, d'angoisses, surtout pour les personnes les plus fragiles. Certaines personne ne peuvent pas imprimer les règles. Nos politiques doivent être le plus clair et le plus transparent possible sur les dates et l'avancée de l'épidémie".

En attendant, le médecin livre néanmoins quelques conseils pour vivre au mieux cette période de claustration : « Premièrement, la plupart de la société a aujourd’hui une grande chance avec l’accès à internet, explique-t-il. Cela offre une ouverture sur l’extérieur, on peut échanger, s’évader… Maintenant, il faut bien utiliser cet outil. Il ne faut pas, par exemple, lire à l’infini des articles sur l’addition du nombre de morts, les nouveaux cas dans le monde. Bref, il faut parvenir à s’évader du coronavirus, en écoutant de la musique, en lisant, en regardant des paysages sur son ordinateur… Puis, il ne faut pas hésiter à téléphoner pour échanger avec ses proches. »

"Les enfants sont de véritables éponges"

Autre problématique, celle des enfants. Et sur ce point, le psychiatre prévient : « Les enfants sont plus fragiles que nous, lors d’un confinement. Ils ressentent le stress des parents. On se doit de leur faire passer un message d’altruisme : leur dire que même si le virus n’est pas dangereux pour eux, en restant à la maison, ils protègent leur famille, leurs copains, leur maîtresse... »

Entretien à retrouver dans notre édition de demain
Mathieu Roualdés
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

388 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Entrée avec placard KZ, un s[...]

557 €

Situé au cœur du Faubourg ! Cet appartement T3 d'une surface totale de 62 m[...]

306 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE - Appartement proche Lycée C[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir