Quatre attitudes éco-responsables à adopter pendant le confinement

  • Difficile pour certains et certaines de vivre écolo, à fortiori dans une société qui va à cent à l'heure. Et si on profitait du confinement pour s'y mettre ?
    Difficile pour certains et certaines de vivre écolo, à fortiori dans une société qui va à cent à l'heure. Et si on profitait du confinement pour s'y mettre ? YinYang / Istock.com / YinYang / Istock.com
Publié le / Mis à jour le S'abonner

(Relaxnews) - Pas le temps, pas l'énergie, pas assez souvent à la maison... Difficile pour certains et certaines de vivre écolo, à fortiori dans une société qui va à cent à l'heure. Et si on profitait du confinement pour s'y mettre ? Une fois prises, ces habitudes pourraient bien s'inscrire durablement dans notre quotidien... Y compris après l'actuelle crise sanitaire que nous traversons. 

Et si le confinement, officiellement prolongé jusqu'au 15 avril, était l'occasion ou jamais de réaliser tout ce que l'on veut faire depuis longtemps à la maison ? C'est par exemple le moment parfait pour innover dans des dispositifs "éco-friendly" en mettant la main à la pâte ou tout simplement en changeant ses habitudes. 

Vider le contenu de son ordinateur (et autres appareils électroniques) 

On y pense peut-être moins souvent, mais la pollution numérique représente un impact considérable sur le réchauffement climatique. Le simple fait de ne pas supprimer ses courriels entraîne par exemple une consommation de 10 grammes de CO2 par an et par mail stocké. Pourquoi ne pas mettre à profit le temps que l'on passe habituellement dans les transports pour faire le tri dans sa boîte email et dans la photothèque de son ordinateur ? 

Dégivrer le congélateur 

Laisser la glace s'accumuler dans les tiroirs de son congélateur ou dans la partie inférieure de son réfrigérateur est un grand classique. Pourtant, cette mauvaise "habitude" nécessite une consommation accrue d'électricité.

La couche de givre va en effet constituer un isolant thermique et l'appareil va donc mobiliser davantage d'énergie pour maintenir la température nécessaire à la congélation des aliments qu'il contient. De surcroît, le fait de ne jamais dégivrer son congélateur l'abîme plus vite et réduit donc sa durée de vie. 

Fabriquer ses propres cosmétiques et/ou produits ménagers 

Concocter vos propres produits d'entretien ou cosmétiques vous a toujours fait envie ? C'est le moment de vous lancer. Pour être sûr de vous procurer facilement les ingrédients, vous pouvez commencer par des recettes simples (dont Internet regorge) types lessive ou liquide vaisselle maison. Une activité à laquelle les enfants peuvent également participer. 

Rafistoler ses vieux objets 

Il y a ce pull parsemé de trous rangé au fond d'une commode depuis des années et que l'on refuse de jeter, tout comme ce vieux poste radio au bouton cassé qui trône sur l'étagère. Pour les personnes douées en couture ou/et en bricolage ou celles qui souhaitent tout simplement apprendre, c'est l'occasion de redonner une seconde vie à ces objets relégués au placard, mais auxquels on tenait manifestement un peu trop pour s'en séparer. 

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir