Aveyron : 12 marchés autorisés par la préfète, les plants pour les potagers accessibles au public

  • Un marché avant la crise. Désormais, la pratique des bonnes conduites s'impose pour être autorisé.
    Un marché avant la crise. Désormais, la pratique des bonnes conduites s'impose pour être autorisé. Archives Centre Presse / Archives Centre Presse
Publié le / Mis à jour le S'abonner

La préfète de l'Aveyron souhaite "une étude la plus juste possible" concernant les autorisations de réouverture des marchés. Cinq de plus ont été validés, ils concernent des hameaux sur la commune de Millau, et  deux nouvelles demandes ont été formulées. Une collaboration avec la chambre d'agriculture se met en place. De plus, les jardineries ont désormais l'autorisation de commercialiser les plants pour les potagers, sous condition. 

Si Catherine de la Robertie a entendu les préoccupations des producteurs locaux, autant que celles des consommateurs, qui souhaitent la réouverture des marchés traditionnels, elle ne se départit pas des règles essentielles qui régissent le confinement, "d'autant que nous entrons dans une période critique au cours des quinze prochains jours. Il en va de notre lourde responsabilité". Et la préfète de l'Aveyron de rappeler que l'interdiction des marchés "est une mesure de santé publique" alors que "de nombreux commerçants différents fréquentent ces marchés et viennent d'un peu partout, ce qui n'est pas forcément le cas dans les supermarchés"

Toutefois, la représentante de l'Etat souhaite avancer sur ce dossier. Et a déjà accordé l'ouverture de cinq marchés supplémentaires, concernant tous des "petits hameaux privés de commerces" de la commune de Millau. Ce qui porte à douze le nombre de ces marchés autorisés en Aveyron, alors que "deux nouvelles demandes sont en cours d'instruction"

Bonne conduite et imagination

D'autres marchés pourraient donc rouvrir, d'autant que la chambre d'agriculture a proposé à la préfète de faire strictement respecter les règles par les producteurs à travers notamment un guide de bonne conduite. Les communes qui obtiendraient une dérogation pour leurs marchés en profiteraient. 

"J'ai écrit à tous les maires pour faire évoluer ces échanges. C'est l'intelligence créative qui nous permettra de nous en sortir... Beaucoup d'exemples existent désormais en Aveyron, pour faire vivre les circuits courts, et j'y suis très attachée". 

Les plants du potager désormais accessibles à tous

Parallèlement, nombreux sont les consommateurs qui ne peuvent acheter les produits nécessaires à préparer leur potager. "Je viens de donner l'autorisation aux jardineries qui sont déjà ouvertes de commercialiser des plants. Pour les autres, la formule de retraits en drive ou par livraisons de commandes à domicile est également autorisée. Nous avons à cœur de tout faire pour le bien-être des citoyens", insiste la préfète.

C.C.
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

267 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE . Grand studio à 2 minutes d[...]

492 €

APPARTEMENT SITUE RUE VIEUSSENS PROCHE MULTIPLEX DANS RESIDENCE CALME ET EN[...]

536 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE Sas d'entrée (placard), séjo[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir