Aveyron : l’isolement toujours plus grand des résidents dans les Ehpad

  • Les directeurs d’Ehpad tentent de briser l’isolement des résidents.
    Les directeurs d’Ehpad tentent de briser l’isolement des résidents. Centre Presse / Jean-Louis Bories / Centre Presse
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Les responsables d’établissement doivent s’adapter à cette nouvelle situation qui risque de durer et de s’aggraver, tout en tenant compte des annonces faites par le ministre de la Santé qui appelle "à un isolement individuel" des résidents.

"J’espère que cette situation ne durera pas trop longtemps encore. " Par ces quelques mots, Pierre Roux, délégué départemental de l’Association des directeurs de services aux personnes âgées (AD-PA) et directeur d’un établissement à Bozouls, ne cache pas son inquiétude concernant la situation actuelle et à venir dans les Ehpad, les établissements d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes.

Depuis le début de l’épidémie, des mesures drastiques ont été mises en place pour limiter la propagation du virus auprès de cette population particulièrement fragile. De plus, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a indiqué ce samedi qu’il allait demander " aux établissements de type Ehpad d’aller vers un isolement individuel". Il demandera également de "tester en priorité pour le virus le personnel qui travaille au sein des Ehpad", les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes.

Protections supplémentaires

Le quotidien des résidents, tout comme celui du personnel de ces Ehpad, s’en trouve bouleversé. En Aveyron, environ 4 000 personnes âgées sont réparties dans 86 établissements, dont 73 structures médicalisées (69 Ehpad, 4 USLD (unités de soins longue durée) et 13 non médicalisées.

"Pour le moment le nombre de masques chirurgicaux est suffisant pour le personnel qui prend en charge nos résidents, explique Pierre Roux. Seulement, si le nombre de patients contaminé augmente, il faut des protections supplémentaires comme les masques FFP2, des lunettes, des blouses. Et là, les stocks risquent de diminuer très rapidement. Nous sommes plutôt inquiets par cette situation si elle venait à se présenter."

Pour l’heure, en Aveyron, la situation demeure "contenue et maîtrisée ", selon le directeur de l’AD-PA. Seulement, si les effectifs des personnels des Ehpad étaient déjà " tendus avant cette crise ", ces nouvelles règles de confinement le travail de ces derniers est démultiplié.

Du personnel manquant

"Nous tentons d’organiser des sorties pour nos résidents, à tour de rôle, à deux ou trois, en respectant la distanciation. Sinon, ils doivent rester dans leurs chambres", détaille Pierre Roux. Toutefois, cette organisation réclame davantage de temps, "alors qu’il manque entre 10 et 15 % du personnel qui est, par exemple, en arrêt maladie".

Pour les familles de résidents, cette période s’accompagne évidemment de beaucoup de questions et d’inquiétudes. "Par exemple, dans l’établissement que je gère, à Bozouls, il y a 80 résidents et tout autant de familles, souligne Pierre Roux. Certains appellent cinq fois par jour pour prendre des nouvelles de leurs parents ou proches. Aujourd’hui, ils doivent comprendre que le personnel peut difficilement gérer cela en même temps. " " Mais tout le monde souffre de cette situation", se désole le directeur d’Ehpad.

Les personnes âgées en premier pour qui les activités, notamment en groupe, sont désormais très restreintes. "Certains ne sont pas en mesure de comprendre ce qui se passe, d’autres souffrent de ne plus avoir de visiter ", poursuit-il. Quelques-uns peuvent toutefois communiquer avec leurs familles grâce à la visioconférence.

Ces solutions ne remplacent bien évidemment pas les visites. "L’état de quelques résidents, les plus fragiles, risque de se dégrader rapidement si la situation se poursuit, prévient Pierre Roux. Je suis régulièrement en contact avec des collègues des régions Grand Est et de la Savoie où la situation est tout simplement catastrophique. Nous en sommes encore très loin ici, en Aveyron."

Philippe Henry
Voir les commentaires
L'immobilier à Aveyron

100000 €

LAX: à 15 minutes de Rodez, terrain de 6614 m² constructible bien exposé.El[...]

58000 €

A 3 min du centre village, dans quartier pavillonanire tranquille Superbe t[...]

480 €

Nuces, appartement de type 3, composé d'une pièce principale avec coin cuis[...]

Toutes les annonces immobilières de Aveyron
Réagir