Fête de l’Assomption : une bougie dans la nuit

  • Une bougie dans la nuit
    Une bougie dans la nuit
Publié le , mis à jour

Si les cloches du village n’ont pas sonné mercredi 25 mars certains habitants ont mis une ou plusieurs bougies à la fenêtre vers 19 h 30. Mais comme la bise soufflait légèrement à l’extérieur, certains l’ont placée devant la vitre pour éclairer les ténèbres.

Cet acte symbolique faisait suite au message des évêques de France qui s’adressait à tous les concitoyens sans distinction et ceci

pour exprimer un geste de communion à offrir à toute la Nation et pour permettre à chacun d’être en pensée ou par la prière en communion avec ceux qui souffrent, les familles endeuillées et les soignants mobilisés. "Quand on est confiné, on prend conscience de la valeur de nos relations", commentait le père Thierry Magnin, porte-parole de la Conférence des évêques de France.

Voilà comment fut vécue la fête de l’Assomption.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?