La vente directe ne s’arrête pas pour les producteurs de fruits et légumes

  • Thierry devant son étal, proposant des fruits et légumes.
    Thierry devant son étal, proposant des fruits et légumes.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Les temps sont durs pour les petits producteurs. En raison des mesures strictes mises en place pour lutter contre la propagation du Covid-19, les Français se ruent dans les supermarchés et les drives pour faire leurs courses, au détriment des circuits courts. De plus, en cette période de confinement, la plupart des marchés de l’Aveyron sont désormais interdits sauf dérogation accordée par la préfecture suivant la nouvelle règle établie par le gouvernement pour lutter contre la propagation du coronavirus. Certains producteurs, pour éviter une perte sèche qui paraît inévitable, ont trouvé une solution alternative. Ils ont adapté leurs méthodes de vente après la fermeture du marché dominical de La Primaube.

Ainsi, pour éviter de trop grosses pertes, Gaëlle et Thierry se sont organisés et ont mis sur pied un point relais où les gens peuvent se rendre et acheter leurs produits, à proximité de la boulangerie-pâtiserie "Maître Panille" au centre commercial L’Horizon à La Primaube. Ces maraîchers essayent ainsi de tirer leur épingle du jeu en proposant asperges, artichauts, fraises, tomates… Les clients peuvent également passer leurs commandes au 07 80 45 20 97 avec possibilité de livraison à domicile d’un "Panier de Gaëlle" dans le respect des gestes barrières, pour les personnes habitant à Rodez et dans les communes avoisinantes. Pour le moment, ils réussissent à vendre tous leurs produits mais avec les nouvelles récoltes qui arrivent, notamment d’asperges, ils craignent de ne pas pouvoir écouler la totalité de leurs stocks. Situation d’autant plus inquiétante que les asperges et les fraises se récoltent une seule fois dans l’année.

N’hésitez pas à leur rendre visite. Ils sont présents tous les jours de la semaine à l’exception du mardi et du vendredi, réservés à l’approvisionnement et aux livraisons à domicile.

Il est vital que les consommateurs restent approvisionnés comme il est vital que les agriculteurs puissent écouler les denrées qu’ils produisent en cette période de forte activité agricole.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Luc-La-Primaube

454 €

Au centre de La Primaube, local commercial d'une surface de 40 m2.Chauffage[...]

425 €

Résidence Jardins De L'Aube - Construction BBC Appartement T2, dans une rés[...]

259000 €

Au centre de La Primaube. Grande Maison T6/7 entièrement rénovée d'une surf[...]

Toutes les annonces immobilières de Luc-La-Primaube
Réagir