Le village voudrait bien lancer sa saison touristique

  • Habituellement, durant toute la saison touristique, les visiteurs se succèdent au château.
    Habituellement, durant toute la saison touristique, les visiteurs se succèdent au château.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Quoi de neuf sous le soleil de Belcastel, un des plus beaux villages de France ? Ce village qui est habituellement très animé avec de nombreux promeneurs est, en ce moment, confinement oblige, vide de tout passant. L’office de tourisme a établi un programme des événements pour la saison touristique à mettre en place… quand les mesures sanitaires seront levées : du 10 juillet au 21 août, tous les vendredis de 18 heures à 22 heures, marché nocturne ; les 18 et 19 juillet, fête du village ; du 17 au 2 novembre, chasse au trésor pour les enfants ; le 8 novembre, fermeture annuelle du château.

Dominant le village, le château a prévu une saison artistique et culturelle qui devrait être riche si le public peut en profiter. L’artiste français Denis Augé installera cinq sculptures monumentales en pierre sur la propriété extérieure du château. Ces sculptures font partie de l’œuvre que l’artiste a dévoilé parmi cinquante autres artistes à l’occasion de la semaine des sciences humaines de l’Unesco. Leurs formes organiques sont inspirées de la nature, de la terre, du soleil et de la pierre.

Une nouvelle exposition de sculptures en bronze et objets trouvés de l’artiste français Pierre Matter sera présentée dans tout le château. Son œuvre se rapporte à la forme trouvée et imagée et à la juxtaposition de la restauration contemporaine de Fernand Pouillon et du château médiéval d’origine.

Expositions permanentes

Ces expositions temporaires cohabiteront avec les expositions permanentes d’objets anciens : le calendrier liturgique datant de 1843, l’arbre généalogique original de Saunhac, la Vierge en pierre du VIIe siècle, la Madone du XVe siècle restaurée à la feuille d’or et d’argent, les deux chevaliers combattant sur des chevaux.

Et des nouveautés pour cette année : une tapisserie ancienne fabriquée vers les années 1800, une grande bannière de la Cour de Napoléon, un drapeau original du XVIIIe siècle, une paire de grandes épées médiévales.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Belcastel

198000 €

A 25 min de l'aéroport de Rodez, aux portes du très beau village de Belcast[...]

Toutes les annonces immobilières de Belcastel
Réagir