Organisation : les propositions des producteurs

Abonnés
  • «En ces mois de mars-avril, nous sommes loin des marchés touristiques et de promenade que nous pouvons connaître en juillet et en août, les personnes qui fréquentent actuellement les marchés y viennent dans un but alimentaire, et il s’agit essentiellement de locaux.»/ DDM.
    «En ces mois de mars-avril, nous sommes loin des marchés touristiques et de promenade que nous pouvons connaître en juillet et en août, les personnes qui fréquentent actuellement les marchés y viennent dans un but alimentaire, et il s’agit essentiellement de locaux.»/ DDM.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Les producteurs expliquent qu’au niveau de la faisabilité, cela suppose bien sûr une réorganisation et un réaménagement du marché "que nous connaissions auparavant, afin de faire respecter les règles de précaution dans les échanges, de distanciation entre les personnes et les étals. Les marchandises seraient manipulées uniquement par les producteurs et artisans, avec utilisation de gants et gel hydroalcoolique. Nous réfléchissons également à une utilisation minimum des échanges monétaires, en prévenant nos clients de prévoir l’appoint par exemple, ou encore en passant les commandes à l’avance par téléphone. Nous pensons qu’ainsi, les habitants de la communauté de communes de Villefranche pourront se nourrir convenable pour faire face à l’épidémie, et qu’ils prendraient bien moins de risques qu’en allant se fournir dans certains supermarchés actuellement."

Ils indiquent qu’au cours du dernier marché qui s’est tenu avant la fermeture annoncée, les clients et eux respectaient déjà strictement les mesures barrières et sanitaires, et que cela s’est déroulé dans un civisme exemplaire, que nous constatons rarement aujourd’hui dans les supermarchés. "De plus, poursuivent-ils, en ces mois de mars-avril, nous sommes loin des marchés touristiques et de promenade que nous pouvons connaître en juillet et en août, les personnes qui fréquentent actuellement les marchés y viennent dans un but alimentaire, et il s’agit essentiellement de locaux."

Marie-Hélène REGOURD
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

29000 €

A quelques minutes de Villefranche et des commerces, beau terrain plat et a[...]

137000 €

Bâtiment industriel à Villefranche de Rouergue, dans une zone passante, trè[...]

55000 €

Dans quartier pavillonaire au calme, terrain plat de 1233m² constructible. [...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir