Sangliers : la crainte de gros dégâts en Aveyron

  • Le sanglier est laissé tranquille ces temps-ci.
    Le sanglier est laissé tranquille ces temps-ci. / /
Publié le / Mis à jour le S'abonner

La chasse étant suspendue en cette période de confinement, le cochon a quartier libre et cela inquiète les chasseurs.

Si la suspension de la chasse en elle-même est bien compréhensible au regard des mesures de confinement préconisées pour éviter la propagation du coronavirus, une de ses conséquences inquiète en revanche les chasseurs. À savoir les dégâts que risquent de causer les sangliers en ce mois d'avril.

"On voit que les cultures reprennent et là, les sangliers peuvent causer de gros dégâts. Et cela aura un impact pour l'agriculteur mais pour nous aussi, puisque nous devrons payer, explique le président de la fédération départementale, Jean-Pierre Authier.

Ce dernier relativise toutefois la situation, en prenant l'exemple des Landes, où, face à la somme considérable que pourraient représenter les dégâts causés, la préfecture vient de prendre un arrêté autorisant le tir individuel.

La fédération départementale a toutefois prévu de faire remonter à la préfecture les inquiétudes émanant du terrain. Outre le comportement des sangliers, des dégâts sont ces derniers temps signalés dans plusieurs basses-cours, notamment dans le nord Aveyron. Et cela, en raison de l'arrêt des piégeages, liés également aux mesures de confinement.

 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir